Vous n’invitez pas assez de femmes, ce sera sans moi

Eisen
Photo publiée sur Twitter en janvier 2014 par Jonathan Eisen

Le microbiologiste Jonathan Eisen prône l’égalité des sexes dans le domaine scientifique. Et il n’hésite pas à mettre ses idées en pratique.


 

« Refuser de participer à une conférence parce que le ratio de genre est trop déséquilibré en faveur des hommes ». C’est la position qu’a prise un scientifique, Jonathan Eisen.

Ce spécialiste en microbiologie de l’université Davis en Californie poste sur son blog l’échange de courriels qui a suivi son invitation à une conférence universitaire. Et d’abord sa réponse négative : ayant remarqué que les précédentes éditions comptaient 14 hommes pour 3 femmes et 11 hommes pour 2 femmes, pas question de cautionner un tel déséquilibre.

L’échange ne s’est pas arrêté là : la personne chargée de l’organisation a assuré faire des efforts et demandé des suggestions d’intervenantes. Jonathan Eisen lui a alors proposé quatre noms de femmes spécialistes.

« J’espère qu’en lisant cette histoire davantage de personnes refuseront d’intervenir dans des événements au ratio hommes/femmes gravement déséquilibré », a commenté le scientifique. Boycotter les plateaux trop masculins, c’est une idée qui semble se développer.

Jonathan Eisen est, de longue date, un fervent avocat de l’égalité des sexes dans le domaine scientifique. En février dernier, il était le premier invité sur la chaîne Youtube de l’organisation de femmes scientifiques STEM Women.

Jonathan Eisen souligne que la juste représentation des sexes passe notamment par une prise en compte de la vie de famille. Il expliquait déjà en mai 2012 avoir décidé de ne plus participer aux rendez-vous organisés le week-end ou après 18h afin de profiter de sa famille.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Les expertes du numérique sortent de l’ombre

Prise de parole : le cercle vertueux de la mixité

 

Photo publiée sur Twitter en janvier 2014 par Jonathan Eisen

 

Tous les articles de la rubrique Saga

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

4 réflexions sur “ Vous n’invitez pas assez de femmes, ce sera sans moi ”

  1. Enfin un homme qui voit que non, les hommes n’ont pas tout !!!
    Ils n’ont souvent pas une vie de famille digne de ce nom. Espérons que d’autres adoptent ces mêmes principes, au plus haut niveau !!

  2. Le commentaire de Lili laisse supposer que les femmes seraient avant tout des pondeuses dont le rôle est de s’occuper de la famille. Il serait préférable de considérer que les femmes, comme les hommes, ont LE CHOIX et que les rôles sont à partager. Il y a quand meme plus de 20% de célibataires, les congés peuvent permettre de se reposer, se cultiver, faire du sport, voir des amis…

  3. Je remercie Jonathan Eisen pour son engagement. Peu importe les arguments autour de ses raisons, renoncer à un peu de soi-même pour faire de la place pour les femmes, c’est déjà d’une grande rareté. Ce qui me désole, c’est partout l’écart entre le discours et les actes. Alors, il faut saluer cet homme.

  4. « nizaza »
    Le commentaire de Lili laisse supposer que les femmes seraient avant tout des pondeuses dont le rôle est de s’occuper de la famille. Il serait préférable de considérer que les femmes, comme les hommes, ont LE CHOIX et que les rôles sont à partager. Il y a quand meme plus de 20% de célibataires, les congés peuvent permettre de se reposer, se cultiver, faire du sport, voir des amis…

    J’avoue que je ne comprends pas comment vous pouvez tirer une pareille conclusion de mon commentaire… Vous supposez surtout ce qui vous arrange.

    Cet homme revendique le droit d’être à la fois un grand scientifique et d’avoir une vraie vie de famille. Je souligne que c’est rare et que la plupart des hommes sacrifient au boulot (ou au discours présentiel sur le boulot) leur vie de famille. Bref, ils ne choisissent pas. Et voilà un homme qui choisit vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php