Accueil Sport 40 ans d’indépendance pour le tennis féminin

40 ans d’indépendance pour le tennis féminin

par La rédaction
Serena Williams, 2ème tour Roland Garros 2013 : Serena Williams (USA) def. Caroline Garcia (FRA). Par Yann Caradec sur Flickr (CC BY-SA 2.0)

Serena Williams, 2ème tour Roland-Garros 2013 : Serena Williams (USA) def. Caroline Garcia (FRA). Par Yann Caradec sur Flickr (CC BY-SA 2.0)

Le tournoi de Roland-Garros a fêté le 40ème anniversaire de la WTA. Pour Serena Williams, « le tennis est le meilleur sport pour une femme ».

En marge des demi-finales, le tournoi de Roland-Garros a rendu hommage, jeudi 6 juin, aux 40 ans de « l’indépendance » du tennis féminin. Parmi la douzaine de joueuses, actuelles ou retraitées, qui participaient à cette cérémonie, beaucoup d’Américaines : ce sont elles, et en premier lieu Billie Jean King, qui ont initié la fronde ayant abouti en 1973 à la création du circuit international de tennis féminin, la WTA, « initialement financée par une compagnie de tabac », rappelle le New York Times dans un article consacré à cette cérémonie.

« Franchement, le tennis est le meilleur sport pour une femme », a déclaré l’Américaine Serena Williams, numéro 1 mondiale et qualifiée pour la finale sur la terre battue parisienne. De fait, il est un des rares sports où les femmes gagnent autant que les hommes dans les grands tournois – c’était le cas dès 1973 à l’US Open, il a fallu attendre 2007 à Roland-Garros. Ce qui n’est d’ailleurs pas du goût de tous ces messieurs. Les français Gilles Simon et Jo-Wilfried Tsonga s’étaient ainsi élevés en 2012 contre la parité des gains.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Exclusif : le dernier vainqueur français de Roland-Garros est une femme !

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com