Abolition de la prostitution, Najat Vallaud-BelKacem s’engage

par La rédaction

 

Réaffirmant la « position abolitionniste » du parti socialiste, elle sait que «  ce sera un chantier de long terme », et assure que le ministre de l’intérieur Manuel Valls et elle-même « ne resteront pas inactifs sur cette question. »
La question de l’abolition de la prostitution, visiblement évidente pour la ministre, est semée d’embûche. Les vives réactions au rapport parlementaire sur la prostitution en 2011 l’ont montré.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?