Affaire Haziza : rappel à la loi ne signifie pas innocence

Frédéric Haziza sur RTL en décembre dernier

Accusé d’agression sexuelle, le présentateur de La chaîne parlementaire a écopé d’un rappel à la loi et se flatte d’être innocenté…. Pas si vite, alerte la Fondation des femmes.

En novembre dernier, portée par la vague #MeToo et #BalanceTonPorc, Astrid de Villaines, journaliste à LCP (La chaîne parlementaire) décidait de porter plainte contre Frédéric Haziza, le présentateur vedette de la chaîne pour des faits de harcèlement sexuel remontant à 2014. Elle avait déjà, cette année-là dénoncé les faits  auprès de sa direction qui avait signifié un avertissement au présentateur. En février dernier, comme c’est souvent le cas dans ce type de situation,…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php