Accueil International Affaire Rimsha au Pakistan : rebondissement et imprécisions

Affaire Rimsha au Pakistan : rebondissement et imprécisions

par La rédaction

La jeune chrétienne accusée de blasphème pourrait être victime d’un complot. Par ailleurs, la photo souvent utilisée dans les médias n’est pas la sienne.


Voilà plusieurs semaines qu’une jeune fille chrétienne est en prison pour avoir brûlé des pages d’un manuel d’introduction au Coran. Rimsha est vite devenue le symbole de l’oppression de la minorité chrétienne au Pakistan – et de l’absurdité de la loi sur le blasphème (comme le souligne ici La-Croix.com). Sans compter qu’elle est présentée comme handicapée mentale.

Et voilà qu’un ultime rebondissement vient d’avoir lieu : l’imam de la mosquée du quartier, celui-là même qui avait porté plainte contre Rimsha, vient d’être écroué. Il est soupçonné d’avoir fabriqué de fausses preuves… et d’avoir lui-même profané le Coran, en ajoutant des pages du texte sacré sur un tas de feuilles que la jeune fille avait brûlées.

Signe de l’émoi que provoque cette affaire, le site Global Voices relève – parmi d’autres informations contradictoires – que plusieurs sites de presse utilisent pour l’illustrer la photo d’une petite fille qui n’est pas Rimsha, mais une rescapée d’un séisme au Cachemire en 2006.

Lire aussi

L’ONU abandonne le concept de blasphème

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire