Accueil Politique & SociétéSanté Alertes sages-femmes : « l’été pourrait être dramatique »

Alertes sages-femmes : « l’été pourrait être dramatique »

par Camille Saint-Cricq

Manifestation 2011

Le CNOSF alerte sur le manque de sages-femmes dans les maternités durant l’été. Un métier « de femmes » toujours plus dévalorisé.

 « Les effectifs réduits ne permettent plus de garantir la sécurité des patientes » alerte le conseil national de l’Ordre des sages-femmes  (CNOSF) qui a reçu moult appels de maternités ne parvenant pas à recruter des remplaçantes pour les congés d’été. Pour la première fois, les sages-femmes qui sortent d’école ne sont pas assez nombreuses pour remplacer leurs collègues. Selon l’Ordre, ces dernières préfèrent « s’orienter vers l’exercice libéral. Les contrats précaires, la faible rémunération et le sous-effectif permanent – source majeure d’insécurité à la fois pour les soignants et les patients – en sont les principales causes. »

Ce manque d’effectif pour l’été 2021 est un symptôme d’un mal endémique qui touche une profession hautement féminisée, moins bien rémunérée et moins considérée que d’autres professions du milieu médical nécessitant des études et un investissement comparables. Malgré des mobilisations intenses depuis plusieurs années (voir plus bas) les sages-femmes n’obtiennent que des miettes, comme beaucoup de professions très féminisées. Avec un vieux fond de paternalisme : les hommes travailleraient pour gagner de l’argent tandis que les femmes le feraient par pur dévouement aux autres. (voirLE JOUR D’APRÈS : LA VALEUR SOCIALE DES MÉTIERS)

Les constats du CNOSF ne donnent pas envie aux jeunes de remplacer leurs ainées : « les jeunes sages-femmes enchainent les contrats à durée déterminée très précaires, rémunérés sur la base d’anciennes grilles salariales désavantageuses et sont rarement titularisées. Parallèlement, les sages-femmes en poste, déçues par les accords du Ségur qui ne leur a apporté ni reconnaissance, ni évolution notable, sont lassées de leurs conditions d’exercice et des promesses non tenues. »

Même les maigres avancées obtenues sont « au point mort » comme les décrets de périnatalité que l’Ordre présente comme des «  textes désuets qui établissent les conditions d’organisation et les effectifs minimaux en maternité ».
Les promesses de revalorisation salariale et d’évolution statutaire ont été oubliées et « le rapport que devait rendre l’Inspection Générale des Affaires sociales (IGAS) sur la profession à la fin du mois de juin n’a pas encore été remis. » La profession se sent toujours méprisée.

La situation dans les maternités se détériore et devrait continuer de se détériorer et mettre en danger les patientes. « Sans réaction des autorités, l’été 2021 pourrait être dramatique » conclut le communiqué.

Lire aussi dans Les Nouvelles News

LES SAGES-FEMMES, TROP SOUVENT MÉPRISÉES

VERS UNE MEILLEURE RECONNAISSANCE PROFESSIONNELLE DES SAGES-FEMMES ?

SAGES-FEMMES VS GYNÉCOLOGUES : LA BATAILLE CONTINUE ET C’EST « RIDICULE »

LES SAGES-FEMMES, SYMBOLE DE L’INVISIBILITÉ DU TRAVAIL FÉMININ

LES DRÔLES DE SAGES-FEMMES DE LA MATERNITÉ DES LILAS

LE MALAISE DES SAGES-FEMMES

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

1 commenter

véronique 12 août 2021 - 17:28

De plus, ces professions sont confrontées à plusieurs risques physiques, biologiques et psychologiques sous-estimés : https://www.officiel-prevention.com/dossier/formation/fiches-metier/la-prevention-des-risques-des-metiers-de-la-puericulture-et-de-la-petite-enfance

Répondre

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com