Accueil International « L’Amérique est-elle prête pour un homme aux Affaires étrangères ? »

« L’Amérique est-elle prête pour un homme aux Affaires étrangères ? »

par La rédaction

Condoleeza_Rice

Un homme aurait-il les capacités pour succéder, à ce poste à responsabilités, à Hillary Clinton, Condoleeza Rice et Madeleine Albright ?


Excellente chronique pleine d’ironie sur le site du magazine Foreign Policy : « L’Amérique est-elle prête pour un homme aux Affaires étrangères ? ». Car à ce poste de Secretary of State, les États-Unis ont connu des femmes pendant 12 ans sur ces 16 dernières années. Madeleine Albright avec Bill Clinton, Condoleeza Rice sous le second mandat de George W. Bush, et Hillary Clinton avec Barack Obama.

L’auteur John Norris, en inversant les situations traditionnelles du « plafond de verre » aux postes de pouvoir, liste ces préjugés persistants selon lesquels un homme ne serait pas à la hauteur pour le job…

D’abord, beaucoup doutent qu’un homme ait l’endurance nécessaire pour parcourir le monde comme l’ont fait Albright, Rice et Clinton.

« D’autres se demandent si un homme pourrait tout simplement faire preuve des mêmes talents qu’une femme à une table » de négociations. Car, c’est bien connu, les femmes savent être plus à l’écoute, montrer davantage d’empathie. Ce qui n’a pas empêché les trois dernières titulaires du poste de se distinguer par leur fermeté. Quel homme pourrait en faire autant ?

Enfin, John Norris observe qu’Albright était divorcée, Rice ne s’est jamais mariée et n’a jamais eu d’enfant, tandis que Clinton peut bénéficier de la « liberté relative d’être l’épouse d’un ancien président, lui même très globe-trotter ». Dès lors certains se demandent aussi « si un homme aux engagements davantage portés vers la ‘famille traditionnelle’ aurait le temps, l’énergie et l’attention requis pour être pleinement efficace » à ce poste.

 

Is America Ready for a Male Secretary of State?, sur Foreignpolicy.com

 

Image : Condoleeza Rice en 2005


A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire