Accueil International Amina J. Mohamed, une Vice-Secrétaire générale pour l’ONU

Amina J. Mohamed, une Vice-Secrétaire générale pour l’ONU

par La rédaction
Amina J. Mohammed
Amina J. Mohammed

Amina J. Mohammed, par UNIDO sur Flickr (CC BY 2.0)

Le prochain Secrétaire général des Nations Unies António Guterres nomme trois femmes à des postes de haut niveau, dont la Nigériane Amina J. Mohamed en tant que numéro 2.


 

António Guterres, qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2017, sera le neuvième homme d’affilée à occuper le poste de Secrétaire général de l’ONU. Il a toutefois annoncé jeudi 15 décembre la nomination de trois femmes à des postes de haut niveau au sein du Secrétariat des Nations Unies.

Amina J. Mohamed, actuelle ministre de l’Environnement du Nigéria, sera Vice-Secrétaire générale, autrement dit numéro 2 de l’ONU. Elle a déjà été la Conseillère spéciale du Secrétaire général Ban Ki-moon sur la planification du développement post-2015. A ce poste, elle a notamment contribué à l’élaboration des objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030.

La Brésilienne Maria Luiza Ribeiro Viotti, ancienne représentante permanente du Brésil auprès des Nations Unies, sera la Cheffe de Cabinet du Secrétaire général. António Guterres a également créé un poste de Conseiller spécial pour la politique et nommé à cette fonction la Coréenne Kyung-wha Kang, actuelle cheffe de son équipe de transition.

« Ces nominations constituent les fondations de mon équipe, que je continuerai à construire, en respectant mes engagements sur la parité entre les sexes et la diversité géographique », a commenté António Guterres.

17 femmes sur 79 sous-secrétaires généraux

Le successeur de Ban Ki-moon, désigné en octobre dernier, s’est déjà engagé à atteindre la parité dans les postes de haut niveau des Nations Unies au cours de son mandat de 5 ans. « Initialement, la date fixée pour une représentation égale des femmes et des hommes dans le personnel de l’ONU était l’année 2000. Seize ans après, nous en sommes encore loin », rappelait-il lors de sa prestation de serment lundi 12 décembre.

De fait, le personnel du Secrétariat des Nations Unies compte 35% de femmes parmi ses quelque 40 000 membres. Et, surtout, elles ne sont que 17 des 79 sous-secrétaires généraux, soit 21,5%.

A noter que Amina J. Mohamed n’est pas la première femme Vice-secrétaire générale de l’ONU. La Tanzanienne Asha-Rose Migiro a occupé le poste de 2007 à 2012 et la Canadienne Louise Fréchette de 1998 à 2006.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Wonder Woman et l’ONU, c’est déjà fini

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire