Accueil International L’armée US vise l’égalité sur le champ de bataille

L’armée US vise l’égalité sur le champ de bataille

par La rédaction
ACLUcombat

Photo : ACLU via US Air Force

Le Pentagone va lever l’interdiction officielle  faite aux femmes de participer aux combats. Dans les faits, elles participent déjà aux opérations,mais sans la même reconnaissance que les hommes.


 

Les femmes engagées dans l’armée US pourront participer aux combats. Ou plutôt, elles pourront le faire officiellement. Le Pentagone a confirmé, mercredi 23 janvier, qu’il allait lever l’interdiction en vigueur depuis 1948 et réaffirmée en 1994.

Cette décision fait suite, notamment, à une plainte pour discrimination déposée par 4 femmes militaires, soutenues par l’ACLU, principale association US de défense des droits civiques. Dans les faits, plus de 100 000 femmes servent dans l’armée US (elles représentent 14% des effectifs) et nombre d’entre elles participent déjà aux opérations militaires menées par les États-Unis. Les quatre plaignantes ont ainsi servi en Irak et en Afghanistan – l’une d’elle a été blessée dans l’attaque de l’hélicoptère qu’elle pilotait, lors d’une opération de sauvetage en Afghanistan en 2009. Mais selon la plainte, déposée en novembre, la « politique d’exclusion des combats » était discriminatoire, bloquant les promotions pour les soldates et leur barrant l’accès à de nombreux postes, dans l’infanterie ou l’artillerie.

Début 2011, déjà, une commission du Pentagone avait recommandé de « lever cette barrière ». Et l’annonce du Pentagone fait suite à une recommandation de son plus haut gradé : début janvier, le général Dempsey jugeait que « le temps est venu d’abroger la règle d’exclusion des combats pour les femmes et d’éliminer toutes les barrières de genre ».

La sénatrice Patty Murray salue « un pas historique pour l’égalité et la reconnaissance du rôle que les femmes jouent, et continueront de jouer, pour la défense de notre nation ». Ariela Migdal, une responsable de l’ACLU, se dit « ravie » par l’annonce du Pentagone, tout en l’accueillant « avec un optimisme prudent » car, ajoute-t-elle, « nous espérons qu’elle sera mise en œuvre rapidement et de façon juste, afin que les femmes militaires reçoivent la même reconnaissance pour leurs services que leurs homologues masculins ».

Comme le remarque The Guardian, « l’idée que des femmes combattent peut choquer certaines personnes, mais c’est déjà le cas et, de plus, l’égalité signifie le droit aux mêmes opportunités – même le fait de tuer ou d’être tué sur un champ de bataille ». Selon Reuters, 84 soldates ont été tuées ces 11 dernières années en Irak et en Afghanistan. Sans oublier l’après-guerre : selon le Bureau des vétérans, pas moins de 6 500 anciennes soldates de l’armée US sont aujourd’hui sans abri. Et une sur cinq a témoigné de traumatismes sexuels durant son service. Le nombre de troubles de stress post-traumatique est également en augmentation.

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire