Accueil Sans catégorie Aux États-Unis, nouvelle attaque contre le corps des femmes

Aux États-Unis, nouvelle attaque contre le corps des femmes

par La rédaction
"Je suotiens Planned Parenthood". Manifestation en 2011. Par Charlotte Cooper sur Flickr (CC BY 2.0)

« Je soutiens Planned Parenthood ». Manifestation en 2011. Par Charlotte Cooper sur Flickr (CC BY 2.0)

Donald Trump valide une loi qui s’en prend à l’accès aux services de planification familiale pour les plus pauvres. « Nous sommes face à la pire attaque politique contre la santé des femmes depuis une génération », avertit le Planning Familial américain.

Un pas en arrière de plus. Donald Trump a signé, jeudi 13 avril, une loi visant les centres de planning familial sur tout le territoire des États-Unis. Cette loi permet aux États de se débarrasser du Title X, un mode de financement public de l’accès aux services de planification familiale pour les personnes les plus pauvres. Le texte avait été voté de justesse, fin mars, par le Sénat à majorité républicaine : il abroge une mesure prise par Barack Obama qui avait tenté de sanctuariser le financement du Title X.

Selon Planned Parenthood, le principal service de planning familial aux États-Unis, 4 millions de femmes sont potentiellement concernées. Et pas seulement pour l’accès à la contraception ou à l’IVG : Title X englobe l’accès à des soins de santé préventive, comme des tests HIV ou des mammographies.

« Un nombre historique de femmes ont manifesté au lendemain de l’investiture [de Donald Trump] parce qu’elles craignaient le pire. Leurs pires craintes deviennent aujourd’hui réalité », commente Dawn Laguens, vice-présidente de Planned Parenthood. « Nous sommes face à la pire attaque politique contre la santé des femmes depuis une génération ».

Dès le lendemain de son investiture, Donald Trump signait la « Global Gag Rule », afin de ne plus financer les ONG liées de près ou de loin à l’avortement. Une des conséquences concrètes était la fin des fonds alloués par Washington à l’UNFPA. Planned Parenhood, comme d’autres associations, s’inquiète aussi de la nomination de Neil Gorsuch à la Cour Suprême. Ses déclarations passées laissent craindre le pire pour les droits des femmes.

Voir : Le droit à l’avortement sous la menace de Trump

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire