Accueil MédiasBuzz « C’est injuste » : une fillette attaque les stéréotypes sexistes sur les T-shirts

« C’est injuste » : une fillette attaque les stéréotypes sexistes sur les T-shirts

par La rédaction

Daisy, 8 ans, s’en prend aux messages sur les vêtements qui incitent les garçons à être des aventuriers et les filles à se contenter d’être mignonnes. La vidéo est devenue virale.


 

Quand une fillette, consternée, s’attaque aux stéréotypes de genre, succès immédiat. La vidéo postée par la mère de Daisy, 8 ans, a fait le tour des médias britanniques. Mise en ligne le 25 septembre sur Facebook, elle a été vue plus de 1,3 millions de fois.

Daisy, en kimono, est filmée par sa mère devant des T-shirts pour enfants dans un magasin Tesco, une grande chaîne britannique de supermarchés. Alors que les vêtements pour filles aborent les messages « Hey », « Magnifique », « Je me sens superbe », ceux pour garçons disent : « L’aventure du désert vous attend », « Sortez des sentiers battus », « Héros ».

 

« C’est injuste, parce que tout le monde pense que les filles devraient juste être mignonnes, et les garçons devraient être des aventuriers », lance Daisy, avant de se saisir de T-shirts destinés aux garçons : « J’ai toujours voulu être aventurière et je pense que les filles devraient être des héroïnes, donc je vais les placer dans le rayon filles ».

Voir aussi : Joli comme papa, forte comme maman

Face au retentissement de la vidéo, Tesco a pris la peine de répondre au bout d’une semaine : « Nous avons un large stock de vêtements qui conviennent aux garçons et aux filles (…) Nous remercions Daisy pour ses commentaires et pouvons lui assurer que de nouveaux types de vêtements seront bientôt disponibles en magasins ». La mère de Daisy rappelle de son côté que si la vidéo a fait porter la conversation sur Tesco, le sujet n’est pas limité à cette chaîne de magasins.

Plusieurs précédents

Et l’histoire de Daisy n’est pas non plus la première de ces petite filles qui s’affichent en première ligne contre le marketing genré. En novembre 2014 c’est Maggie Cole, 7 ans, qui faisait sensation en s’en prenant à un réveil à l’effigie des super-héros de Marvel, que Tesco destinait « aux garçons ». La chaîne avait alors présenté des excuses et promis de retirer de tous ses magasins l’affichette mettant en avant des « cadeaux fun pour les garçons ».

Voir : Une fille de 7 ans fait reculer le marketing genré

En février 2014 une autre anglaise de 7 ans, Charlotte Benjamin, avait connu son heure de gloire avec sa lettre à Lego, dans laquelle elle se plaignait que « tout ce que font les filles chez Lego c’est rester à la maison, aller à la plage et faire du shopping. De toute évidence, elles ne travaillent pas. Les garçons eux, partent à l’aventure, sauvent le monde et exercent des professions importantes ».

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Dans les catalogues de Noël, les garçons peuvent maintenant faire le ménage (mais il faut bien chercher)

Marketing genré : « Classer les produits par sexe n’est pas nécessaire »

Au Royaume-Uni, des rayons jouets de moins en moins sexués

Je veux m’assurer que des filles jouent au ballon”

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com