Accueil International Badam Zari, Nusrat Begum, deux pionnières au Pakistan

Badam Zari, Nusrat Begum, deux pionnières au Pakistan

par La rédaction

Elles sont les premières femmes à se présenter aux élections législatives dans les zones tribales.


 

Au Pakistan, deux femmes se lancent avec courage dans l’arène politique. C’est « historique », souligne le site d’information pakistanais anglophone Dawn.com. Car elles sont les deux premières femmes à briguer un mandat parlementaire dans les zones tribales, région semi-autonome à la frontière avec l’Afghanistan. « Une région conservatrice où le simple fait de voter tient encore du combat pour nombre de ses consœurs », précise l’AFP qui relate la candidature de Badam Zari. Elle explique : « L’éducation me manque et c’est pourquoi je suis candidate aux élections, pour promouvoir l’éducation des filles, des femmes et des hommes aussi ».

Mais « sans moyen financier et soutien d’un parti politique, Badam a peu de chances d’être élue ». C’est aussi le cas de l’autre candidate pionnière.

Moins médiatisée, Nusrat Begum qui se présente dans un autre des sept districts des zones tribales, a un peu plus d’expérience en politique, ayant été vice-présidente du parti Pakistan Tehreek-i-Insaaf dans le district. Mais elle se présente en tant qu’indépendante, son parti ayant intronisé un autre candidat.

« Sur 1,7 million d’électeurs dans ces zones reculées, seulement 600.000 sont des femmes, le tiers des inscrits, le taux le plus faible au pays. Pire, les zones tribales ne comptent aucun des 60 sièges réservés aux femmes à l’Assemblée nationale », précise encore l’AFP.

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire