Accueil MédiasBruits et chuchotements Ces hommes qui préemptent les jours heureux en terrasse

Ces hommes qui préemptent les jours heureux en terrasse

par Isabelle Germain

Emmanuel Macron, Jean Castex, Bruno Le Maire, Clément Beaune, Jean-Baptiste Djebarry… Le président et des membres du gouvernement dorent leur image, tasse de café à la main. Essentiellement des hommes. Contents d’eux.

Communication politique de haut vol en ce jour de réouverture des terrasses de cafés et restaurant après un si long confinement. Pour ne pas rater une occasion de lustrer leur image, plusieurs membres du gouvernement et hommes politiques se sont fait photographier ou filmer dès ce 19 mai, tasse de café à la main, tout comme le président de la République et le Premier ministre.

Reste aux commentateurs et spectateurs de ces scènes le soin de comprendre l’ellipse : le retour des jours heureux, c’est grâce à eux ! La scène du café partagé entre Emmanuel Macron et Jean castex dès potron-minet a été filmée par BFMTV à distance des deux hommes, comme si l’image avait été tournée à leur insu. Puis le président de la République, répondant à des journalistes, a donné dans l’autosatisfaction : «Petit moment de liberté retrouvée qui est le fruit de nos efforts collectifs ». Puis : « Nous avons fait des choix. C’est ça, gouverner. En tous cas aujourd’hui, les chiffres sont bien orientés». Avant de philosopher sur les jours heureux dont il avait promis le retour dès le début de la pandémie : « j’ai envie de vous dire : habituons-nous à essayer de vivre ensemble le temps présent », a-t-il ajouté en invitant cependant à « rester prudent ».

Et Gabriel Attal, le Porte-parole du gouvernement qui était au même moment sur le plateau de BFMTV, rajoutait des couches d’autosatisfaction. « C’est une opération de communication » répète à deux reprises Jean-Jacques Bourdin, l’intervieweur du matin. 

Quelques autres membres du gouvernement entendaient bien faire ruisseler cette communication sur leur image. Sur une autre terrasse, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire se faisait photographier café et journal l‘Equipe à la main et postait la photo sur twitter avec ce commentaire : « L’art de vivre à la Française #tousenterrasse »

Deux autres membres du gouvernement, Clément Beaune Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes avec Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, partagent un cliché sur Twitter. Le premier se réjouit : « Joie de retrouver cet art de vivre et de pouvoir à nouveau s’engueuler en terrasse entre collègues et amis. » Jean-Baptiste Lemoyne Secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie ou encore le ministre délégué chargé des Petites et moyennes entreprises Alain Griset ont tenu à en être. Ce dernier voulant partager son « immense bonheur ».

Ce sont essentiellement des hommes qui se sont mis en scène. Au gouvernement, seule Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté s’est photographiée à une terrasse avec quatre autres personnes évoquant simplement » le plaisir d’un thé matinal avant le Conseil des ministres ». Et sa photo a été très peu reprise par les journaux qui ont évoqué cette communication de ministres en terrasse. 

En revanche, les photos des hommes ministres contents d’eux ont été largement tournées en dérision avec notamment ce « même » de Sophie Gourion (par ailleurs auteure du trumblr #LesMotsTuent). Elle dénonce avec humour les « male tears » , ces larmes coulant sur les joues de ces hommes qui se plaignent de l’avancée de femmes, accusent les féministes de misandrie et déplorent une imaginaire suprématie féminine. Sans vergogne en ce jour de communication politique très masculine.

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com