Accueil Société Charge mentale : pas de vacances pour les femmes

Charge mentale : pas de vacances pour les femmes

par Isabelle Germain

Une enquête rend visible le travail invisible des femmes pour les vacances de la famille. Un travail non rémunéré qui ne donne pas droit à des congés payés.

« Même en congés, c’est à elles qu’il revient très majoritairement d’anticiper, de préparer et de gérer, à l’exception de la conduite de la voiture familiale qui demeure une chasse gardée masculine. En ce sens, il apparaît clairement que les femmes ne sont jamais autant en vacances que les hommes puisque durant cette période, pourtant associée à la détente et au repos, elles subissent toujours les inégalités de répartition des tâches déjà vécues au quotidien tout le reste de l’année. » c’est le principal enseignement que François Kraus, directeur du pôle « Genre et sexualités » à l’IFOP, tire de l’enquête que vient de réaliser son institut avec  le site Voyage avec Nous.

Car les femmes vivant en couple, en 2022, assument la charge mentale et le travail à faire pour que les (autres) membres de la famille passent d’exquises vacances. Pour l’organisation des congés de cet été 2022, deux femmes en couple sur trois (66%) disent en avoir fait plus que leur partenaire et anticipent qu’elles devront, comme lors des vacances précédentes, assumer l’essentiel du ménage, des repas ou de l’attention portée aux enfants. Quelques exemples : lancer le processus de préparation des vacances : réalisé à 56% par les femmes contre 31% par les hommes ; sélectionner les lieux d’hébergement : 48% contre 26% ; achat de nourriture au quotidien : 50% contre 22% ; ménage du lieu de villégiature : 53% contre 15%.

Et les inégalités grimpent encore pour ce qui concerne les tâches liées aux enfants : préparation des valises des enfants : 78% contre 10%, Nettoyage du linge des enfants : 75 % etc.

Ces chiffres datent de 2022. L’enquête a été réalisée en ligne auprès de 1 099 personnes en couple, dans un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lire aussi dans Les Nouvelles News :

CHARGE MENTALE : EN PARLER C’EST BIEN, SANS EN RAJOUTER, C’EST MIEUX

LA CHARGE ÉMOTIONNELLE SELON EMMA

INVISIBLE JOURNÉE DU TRAVAIL INVISIBLE

Laisser un commentaire