Accueil International Chili : Maria Elisa Quinteros, présidente d’une Constituante innovante

Chili : Maria Elisa Quinteros, présidente d’une Constituante innovante

par La rédaction

Maria Elisa Quinteros et Gaspar Dominguez

A la tête du Chili, une équipe jeune, paritaire, écologiste, ouverte, va écrire une nouvelle Constitution.

Après l’élection du président, Gabriel Boric, homme de gauche, qui prendra ses fonctions le 11 mars, l’Assemblée Constituante du Chili a choisi sa présidente mercredi 5 janvier au 9ème tour d’un scrutin long et compliqué. María Elisa Quinteros, 39 ans, chirurgienne-dentiste, épidémiologiste, est présentée comme une féministe, écologiste, de gauche. Elle avait été élue à la constituante en 2020 avec le soutien d’assemblées de quartiers nées d’un mouvement social contre les inégalités en 2019. Et elle succède à une femme : Elisa Loncón, universitaire issue du peuple autochtone mapuche.

Autre signe d’ouverture de la société chilienne : c’est un jeune médecin de 33 ans, Gaspar Dominguez, qui a été très largement élu vice-président. Il est le premier homosexuel, militant, à occuper un tel poste dans ce pays. La présidente et le vice-président seront certainement très engagés pour changer la politique de santé actuellement très inégalitaire au Chili comme l’explique LesHumanités.org

Ces nouveaux dirigeants écologistes, féministes et de gauche vont mener les discussions pour écrire un nouveau texte qui remplacera la Constitution héritée de la dictature du général Pinochet et ainsi tourner une page de l’Histoire du Chili.

L’exercice démocratique sera stimulant. Face à cette page blanche : 155 membres de l’Assemblée constituante élus en mai 2021, sur une base paritaire, avec des sièges réservés aux peuples autochtones. Parmi ces élu.es, 40 % étaient des candidat.es indépendant.es. Les partis traditionnels sont minoritaires. La plus jeune élue n’a que 21 ans, lycéenne, Valentina Miranda, est membre du Parti communiste. « Notre Constitution va proposer une perspective écologique, féministe, interculturelle », affirme-t-elle dans Le Monde. Cette nouvelle Constitution devrait être écrite  en juillet prochain et soumise à référendum en septembre.

Lire aussi dans Les Nouvelles News

« TRIOMPHE DES FEMMES » AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES CHILIENNES (2012)

MICHELLE BACHELET, L’EX-PRÉSIDENTE DU CHILI À LA TÊTE DES DROITS DE L’HOMME À L’ONU (2018)

AVORTEMENT : LE CHILI QUITTE LE « GROUPE DE LA HONTE » (2017)

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

1 commenter

Wallis de Vries 7 janvier 2022 - 05:47

Le bon lien pour le site Les humanités : leshumanites.org
.

Répondre

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com