Chronique de Cannes. Des Chatouilles bouleversantes

Dans la sélection Un certain regard, un premier film a conquis les spectateurs : Les chatouilles est une oeuvre autobiographique forte portée par l’énergie de son interprète principale et coréalisatrice, Andréa Bescond.

Odette, huit ans, aime danser et dessiner. Pourquoi donc se méfierait elle d’un ami de ses parents qui lui propose de jouer aux chatouilles ? Des années plus tard, devenue danseuse, Odette écrit une pièce de théâtre racontant comment sa vie a été détruite par les viols répétés de cet “ami” et comment elle s’est reconstruite avec colère et énergie. Odette, c’est Andréa Bescond, qui jouait tous les rôles des Chatouilles-La danse de la colère, mise en scène par…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php