Accueil Eco & SocialEnvironnement Climat : les femmes leaders s’engagent pour l’Accord de Paris

Climat : les femmes leaders s’engagent pour l’Accord de Paris

par La rédaction

Laurence Tubiana. Par Unclimatechange, Bonn, Allemagne [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

Au cours de son édition romaine, le Women’s Forum a lancé un manifeste pour engager dirigeantes et dirigeants à mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le climat. En rappelant que les femmes sont en première ligne.


Le Women’s Forum veut peser contre le réchauffement climatique, qui concerne en premier lieu les femmes et faire vivre l’Accord de Paris. Réunies à Rome, les participantes à ce « Forum des femmes de pouvoir » ont fait passer ce message mardi 27 juin.

En soulignant que le choix de Donald Trump, début juin, de retirer les États-Unis de l’Accord de Paris « n’est ni le choix des citoyen.ne.s du monde, ni celui des citoyen.ne.s des États-Unis », le manifeste engage ses signataires à soutenir toutes les actions qui permettront de tenir les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Il n’est pas destiné aux seules participantes au Women’s Forum : sa directrice générale Chiara Corazza entend recueillir « des milliers de signatures de leaders d’opinion et politiques ».

« En tant que femmes leaders, nous voulons affirmer notre engagement dans la mobilisation mondiale face au changement climatique, et pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris, afin d’accélérer l’action et travailler en commun, ainsi qu’avec chaque décideur engagé, pour tenir cette promesse : maintenir la hausse des températures sous les 2°C, en tentant de la limiter à 1,5°C. », déclare Laurence Tubiana, ancienne « championne du climat » pour la France et directrice de la Fondation Européenne pour le Climat.

Lire aussi : Jour J à l’ONU pour l’accord sur le climat

« Nous affirmons que les femmes sont particulièrement vulnérables aux effets néfastes du changement climatique, dans la mesure où elles constituent la majorité de la population pauvre et sont davantage dépendantes des ressources naturelles pour vivre. Nous reconnaissons également que les femmes sont des agentes essentielles du changement, qui possèdent les savoirs et l’expertise décisives pour atténuer les effets du dérèglement climatique, prévenir et limiter les désastres, et développer des stratégies pour s’adapter aux effets négatifs du changement climatique », souligne Clara Gaymard, présidente du Women’s Forum.

Voir aussi : Changement climatique : pour l’ONU, les femmes sont en première ligne

Un argument repris par Nicolas Hulot dans un message vidéo adressé aux participantes. La lutte contre le changement climatique est « la pierre angulaire de la diplomatie, la pierre angulaire de la dignité humaine et de la justice sociale du XXIème siècle ; c’est la condition de la paix », ajoute le ministre français de la Transition énergétique, qui doit présenter dans les prochains jours un « plan d’action pour le climat ».

C’est à Paris, début octobre, que le Women’s Forum tiendra son grand rendez-vous annuel. Le climat y sera encore au cœur des débats.

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire