Accueil Sans catégorie Condamné pour « corruption de mineure », le patron de Skyrock est choisi par le gouvernement pour parler aux jeunes

Condamné pour « corruption de mineure », le patron de Skyrock est choisi par le gouvernement pour parler aux jeunes

par Isabelle Germain

Skyrock a été choisi pour diffuser des messages gouvernementaux en direction des jeunes, a annoncé Thierry Saussez, directeur du Service d’information du gouvernement (SIG), le 21 janvier dernier. Le 5 février, Le PDG de Skyrock Pierre Bellanger était condamné par la cour d’appel de Paris à trois ans de prison avec sursis et à 50.000 euros d’amende pour « corruption de mineure ». Il annonce qu’il forme un pourvoi.


« Les faits datent de 1999 : Laetitia, alors âgée de 17 ans, a vécu plusieurs mois dans l’appartement de Pierre Bellanger », rappelle une dépêche AP. Ce qui s’est passé à cette époque vaut aujourd’hui une condamnation à trois ans de prison avec sursis et à 50.000 euros d’amende pour « corruption de mineure » au PDG de Skyrock.

Dans le même temps, le SIG va lancer en mars un site hébergé en ligne chez… Skyrock (le site associé à la radio draine plus de 20 millions de visiteurs uniques par mois). Les jeunes « pourront y lire des informations pratiques (comment obtenir des aides au logement ?, une bourse d’étude ?, etc…) « éditorialisées » par l’équipe web de Skyrock – et non pas par les services du gouvernement – afin d’être le plus accessible possible au jeune public », précise Le Figaro.fr.

Le gouvernement va consacrer un million d’euros à l’opération sur la radio du monsieur qui vient d’être condamné pour « corruption de mineure ». Le lancement est prévu en mars prochain.
Sébastien Chenu, conseiller auprès du délégué interministériel au SIG assure maintenir sa confiance à Skyrock : « C’est une radio leader sur la cible jeune. C’est la raison pour laquelle nous l’avons choisie. Nous traitons avec une radio sans nous préoccuper des ennuis judiciaires de son PDG » déclare-t-il aux NOUVELLES news. Pierre Bellanger a été fait chevalier de la légion d’honneur le 14 juillet 2008… Il y a une certaine cohérence dans tout ça. Le PDG de Skyrok a l’intention de former un pourvoi en cassation.

Skyrock est par ailleurs cité à de nombreuses reprises dans le rapport sur l’image des femmes dans les médias pour ses dérapages.

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

7 commentaires

7 commentaires

catherine piraud 11 février 2010 - 12:04

Il a beau jeu, Sarko, de nous faire un foin sur les « valeurs » nationales, avedc drapeau, Marseillaise et déclaration des droits de l’homme à tous les étages. Chouette France que celle de l’impunité fiscale (quoi qu’on en dise), des procès politiques et de la prime aux plus pourris (les Balkany n’en étant qu’un exemple parmi tant d’autres).

Répondre
emma souffi 11 février 2010 - 13:02

Quelle bonne idée !!! La radio du tchat spécial « obsédés sexuels »et des blogs outranciers pour les jeunes filles. C sur que c une référence sur le marché. Merci pour cette info Isa.

Répondre
cathy 11 février 2010 - 17:45

Dans le précédent article vous parlez des velleités du gouvernement de protéger les jeunes de la pédopornographie sur internet et le lendemain vous nous annoncez que ce même gouvernement va donner des millions à une radio pour les jeunes dont le PDG vient d’être condamné pour corruption de mineure!!!!EFFARANT!!!

Répondre
C. Sauvage 12 février 2010 - 18:37

😳 Si Skyrock a besoin d’un clip de pub, ils peuvent demander à Polanski

Répondre
zouc 15 février 2010 - 18:33

Cela se passe de commentaire… Exposition des griefs et conclusion judiciaire, il y a des faits Après cela, certains semblent avoir des facilités pour inonder les foules de « leçons de moral » et à la fois distiller des excuses pour s’en exonérer.

Répondre
Rémi 16 février 2010 - 07:45

Non ça ne de passe pas de commentaires ! Le site du sig sera avant tout développé par des équipes compétentes qui n’ont rien a voir avec Monsieur bellanger!

Répondre
Isabelle G 16 février 2010 - 16:26

Rémi, , il y a probablement des équipes compétentes, mais placées sous la direction d’un Monsieur qui vient d’être condamné pour corruption de mineure ». le minimum serait que Monsieur Bellanger quitte la direction de la radio.Vous ne trouvez pas choquant que les pouvoirs publics envoient des messages aux jeunes via un média dirigé par un type condamné ?

Répondre

Laisser un commentaire