Accueil MédiasBruits et chuchotements Corine de Bilbao présidente de Microsoft France. Un journal y voit un coup de com…

Corine de Bilbao présidente de Microsoft France. Un journal y voit un coup de com…

par La rédaction

« Sans être naïf… » écrit  Le Monde Informatique affirmant tranquillement que les femmes à la tête de firmes américaines sont des instruments au service de politiques de diversité. Ajout le 26 juin : l’article a disparu.

Corine de Bilbao vient d’être nommée à la présidence de Microsoft France. A 54 ans, son long parcours dans l’industrie la prédispose à occuper une telle fonction. Diplômée de Sciences Po Bordeaux et titulaire d’un MBA en supply chain, elle a débuté sa carrière dans la division médicale de General Electric. Pendant 28 ans au sein du groupe GE, dont elle a été présidente de la filiale française, elle a occupé différents postes de direction à la tête des activités santé, énergie, pétrole et gaz du groupe à l’international. Elle a également été vice-présidente de la division Produits Areva T&D pendant deux ans. Depuis 2019, Corine de Bilbao dirigeait la division internationale de Segula Technologies, une société d’ingénierie de 13.000 personnes présente dans 30 pays où elle a contribué au développement technologique de plusieurs secteurs industriels, notamment l’automobile, l’aéronautique, l’énergie, la défense ou le rail.

Tout cela ne semble pas suffisant pour le site d’information « Le Monde Informatique » (LMI) qui ne voit dans cette nomination qu’une opération de communication de groupes américains. Dans l’article consacré à Corine de Bilbao, on n’apprend rien sur le parcours professionnel de l’intéressée. En revanche, dès le « chapô » de l’article, la nouvelle présidente de Microsoft France est présentée comme étant la énième femme instrumentalisée par une firme américaine du numérique pour « leur politique de diversité à la tête de leurs filiales européennes ».  Car « Après Oracle France et IBM France, c’est au tour de Microsoft France d’accueillir une femme à sa tête.».

La mission de Corine de Bilbao, à peine décrite par LMI, ressemble à une promenade de santé : « Elle arrive à la tête d’une filiale qui bénéficie d’investissements très conséquents de la part de sa maison mère dans les activités cloud avec plusieurs datacenters en colocation dans les régions parisiennes et marseillaises. » Et le pompon : « Sans être naïf et sans remettre en cause les capacités professionnelles de Mme de Bilbao, cette nomination reste avant tout un bel exercice de communication de la part de Microsoft Corp ». Puis cette remarque, incompréhensible -ou parfaitement hypocrite : « mais – derrière les symboles – la cause des femmes avance bel et bien dans les entreprises. » Et ce n’est certainement pas avec un tel journalisme que cette cause avance. 

N’en déplaise à LMI, la nouvelle présidente de Microsoft France déclare dans un communiqué : « Je suis ravie de rejoindre Microsoft France et son équipe talentueuse et de poursuivre ses engagements, aux côtés de l’écosystème du numérique et en faveur de la transformation des organisations ». Pour elle, la « diversité » n’est pas une opération de com mais un progrès. Elle ajoute :  « Pleinement convaincue des opportunités qu’offre la technologie, je me réjouis de poursuivre l’ambition de Microsoft France, catalyseur d’innovations au service d’un futur durable et inclusif. »

Ajout le 26 juin : l’article a disparu du site LeMondeInformatique.fr. Le lien cité plus haut renvoie à la page d’actualité du journal en ligne et non plus à l’article qui était insultant pour la nouvelle présidente et pour les femmes.

Capture d’écran réalisée avant disparition de l’article :

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

3 commentaires

3 commentaires

dalbin 27 juin 2021 - 08:45

Heureusement que vous avez fait une copie avant disparition de l’article sur la 1ere page : la dernière version en cache chez google n’est pas la même …. https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:ENwiif4NlUQJ:https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-corine-de-bilbao-nommee-presidente-de-microsoft-france-83347.html+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-b-d

Répondre
Isabelle Germain 27 juin 2021 - 12:40

Ho, et ils ont aussi coupé le passage où ils expliquaient que son job serait fastoche…

Répondre
CHARLIE asdfg 1 juillet 2021 - 13:43 Répondre

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com