Accueil Société En forme pour les courses de la rentrée ?

En forme pour les courses de la rentrée ?

par Isabelle Germain

La ronde des foies grasVous avez profité des vacances pour vous remettre en forme ? Ne lâchez pas l’affaire. Partout en France vous pourrez participer à des courses à pied drôles et sans enjeux autre que le plaisir et la forme.


 

25 km de course  avec des haltes dans 7 fermes pour déguster du foie gras et un bon repas à l’arrivée. Dans le Gers a lieu chaque année, le deuxième dimanche d’octobre, une bien curieuse course à pieds et VTT appelée « la ronde des foies gras« . Serait-ce le secret du « French paradoxe » ?

Peut-être. Lorsque les médecins anglo-saxons ont essayé de comprendre pourquoi les Français, et ceux du Sud-ouest en particulier, sont moins sujets aux maladies cardio-vasculaires que les Américains, ils ne connaissaient sans doute pas cette course sportivo-gastronomique. Dans le Gers vallonné on crapahute ! Nombreuses côtes, chemins de terre parfois boueux, deux à trois heures de course selon la forme… Il vaut mieux être entraîné avant de s’inscrire.  Et les coureurs en redemandent. Jean-Marc, qui  s’est mis au sport pour l’occasion en 2007, écrit « depuis je peux plus me passer ni du foie gras, ni du sport ». Alors en ligne, le 11 octobre à 10 heures pour démarrer avec  l’envoie du Musquet (c’est un canard). échauffement avant la Parisienne

Le phénomène est en plein essor : les courses festives se multiplient en France et se mettent à la portée de toutes les jambes. 5, 6, 10 km, pas besoin d’être capable de tenir un marathon pour participer. Bien avant la course gersoise, « les foulées de la bêtise » battront le pavé de Cambrai le 13 septembre tandis qu’au même moment se déroulera à  Paris « la Parisienne ». La première course propose des parcours de  5 à 10 Km. La seconde 6 Km. Comme son nom l’indique, elle s’adresse aux femmes qui sont trop souvent noyées dans les compétitions mixtes. Même les courses plus difficiles comme les marathons revêtent plus souvent les habits de la  fête que ceux de la compétition austère. Le plus couru d’entre eux, le Marathon du MédocMarathon du Médoc 2008 est jalonné de noms qui caressent l’oreille et le palais : St Estèphe, Saint Julien ou Beychevelle. Fête, déguisements, dégustations d’excellents vins mais aussi d’huitres et autres produits d’Aquitaine à plusieurs étapes de la course… Un vrai sujet d’étude pour l’académie de médecine. ! Les organisateurs ont d’ailleurs prévu un congrès médical en marge de la manifestation.

L’effort et le réconfort en même temps

S’il y a un pic de courses en automne et au printemps, ces joyeuses manifestations ne s’arrêtent jamais. Elles commencent dès l’Epiphanie avec par exemple « la foulée des rois » à Pulnoy en Lorraine pour se terminer le 31 décembre avec des « corridas de la Saint-Sylvestre » dans plusieurs régions. Jogging International en compte plus de 4000 en France de tous niveaux.  De plus en plus souvent, ces courses ne se contentent pas de récompenser le meilleur mais chaque participant. Comme le disent les organisateurs de la ronde des foies gras : « L’effort étant le même pour tous, la récompense est la même pour tous »- une boîte de foie gras, le repas de fin de course et un tee shirt en l’occurrence. L’effort et le réconfort.

Alors à vos marques. La course à pied est à la portée de tous, mais elle demande un peu d’entrainement.  Pour les plus rouillés, il faudra commencer par de la marche rapide, quelques semaines avant d’opter pour la petite foulée. Plusieurs sites internet vous donnent des conseils et notamment entrainementsportif.fr. Très complet. Et puis un jour, si le virus de la course devient violent vous pourrez aller courir l’Ultramarathon de Badwater aux Etats Unis : un quintuple marathon (217 km !) qui démarre à 85 mètres en dessous du niveau de la mer dans la vallée de la mort pour se terminer à 2548 au dessus en juillet quand les températures dépassent parfois 40 degrés. Incontestablement la course la plus difficile du monde. Mais il faudra oublier le foie gras et les bons vins.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

minette11 4 septembre 2009 - 18:22

Salut les filles ! Course a pied le dimanche, karaté le mardi … parce que les nouvelles sont bonnes ! Selon l’express « le Grand Orient, qui demeure l’obédience la plus progressiste, en 2009 ne sera pas l’année de l’intégration des femmes dans cette obédience,: les partisans de l’initiation des femmes étaient 25% en 2002, 42% en 2007, 49% en 2008. Mais en 2009 -patatras !-, ils ne sont plus que 44%!

Répondre
schtroumpfette 4 septembre 2009 - 18:24

c’est parce que le roi inculte fait du footing qu’elles se croient obligées de courir ? Dommage que l’alerte n’était qu’une alerte… si seulement carlita pouvauit l’épuiser !

Répondre

Laisser un commentaire