Accueil Médias Dans la pub, « on ne rougit pas on rugit » contre le sexisme

Dans la pub, « on ne rougit pas on rugit » contre le sexisme

par Camille Saint-Cricq

Les Lionnes, association de femmes publicitaires viennent de placarder les témoignages de harcèlement et d’agression sexuelle dans de grandes agences parisiennes.

Fini le déni ! Elles s’appellent Les Lionnes en référence aux « Cannes Lions » festival de la pub qui a lieu mi-juin. Et c’est l’affaire de la « Ligue du Lol » qui les a poussées à sortir du silence. Il y a d’abord eu une tribune de Christelle Delarue dans Le Monde. Cette publicitaire a créé sa propre agence, engagée contre le sexisme. (voir : Christelle Delarue, publicitaire sociale et solidaire )

Puis le quotidien a publié une vaste enquête sur le sexisme dans le milieu de la publicité et l’association Les Lionnes a regroupé plus d’une centaine de femmes, « un club d’empowerment 100% féminin destiné à rétablir l’égalité dans une industrie prise en otage par les hommes depuis des décennies »

Dans la nuit du 5 au 6 juin 2019, elles ont placardé les témoignages de femmes victimes de harcèlement et d’agression sexuelle dans les grandes agences parisiennes. Elles citent, parmi ces agences  Ubi Bene, Babel, Darewin, Romance, BETC et DDB.

On peut y lire une prose assez violente : « T’as vraiment cru que j’allais être sympa avec toi si je ne te baisais pas ensuite », ou « viens me sucer, j’en peux plus. Puis invite ta copine aussi
» … Prose suivie de la mention « Ses envies, ma dignité » et autres réflexions à lire sur le site des Lionnes qui préviennent désormais « ici on ne rougit pas on rugit ».   Les Lionnes racontent qu’elles ont ensuite été arrêtées par la police. Mais avertissent sur leur compte Instagram : « Nous sommes désolées pour toutes les agences que nous n’avons pas visité, ce n’est que partie remise. On continue, on avance et on se retrouve à Cannes. »

Lire aussi dans Les Nouvelles News

« LIGUE DU LOL » : LES LAMPISTES PAIENT

PRENONS LA UNE DEMANDE UNE ENQUÊTE SUR LA « LIGUE DU LOL »

VALÉRIE REY ROBERT : « #METOO N’A PAS ABOLI LA CULTURE DU VIOL »

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire