Accueil International A Davos, les maîtres du monde restent entre hommes

A Davos, les maîtres du monde restent entre hommes

par Arnaud Bihel
Davos2014

Photo © WORLD ECONOMIC FORUM / swiss-image.ch / Photo Nadja Simmen

Moins de 15% de femmes seront présentes au Forum économique mondial 2014. C’est encore pire que les dernières années, malgré des mesures incitatives.

Se pencher sur la liste des délégations au Forum Economique Mondial (WEF) de Davos, qui se déroulera du 22 au 25 janvier, permet de constater que « les hommes dirigent le monde ». Ce n’est pas une surprise, mais le pire est que les femmes seront, cette année, encore moins représentées que lors des précédentes éditions, relève The Guardian.

Ce constat est d’autant plus amer qu’en 2011 les dirigeants du WEF ont mis en place une mesure incitative afin de voir davantage de femmes participer à ce grand raout des maîtres du monde : les 100 « partenaires stratégiques » du WEF – ses plus gros donateurs – ont droit à une accréditation supplémentaire si au moins une femme fait partie de leur délégation.

En 2012, 17% des participants à Davos étaient des femmes. Les Nouvelles NEWS notaient alors une « féminisation à pas de fourmi ». Mais l’incitation a vite montré ses limites : pour l’édition 2014 du WEF, cette proportion a chuté à 15%, observe The Guardian, tout en remarquant que les 10 administrateurs exécutifs du Forum sont tous des hommes…

Le « réservoir de potentiel » reste à sec

L’occasion de rappeler cette phrase prononcée en 2011 par le grand manitou de Davos, Klaus Schwab : « Un monde où les femmes représentent moins de 20% des décideurs est un monde qui manque de grandes occasions de croissance et ignore un formidable réservoir de potentiel ».

Il est vrai que seuls 46 des dirigeants des 1000 plus grandes entreprises U.S. sont des femmes – moins de 5%, comme le relevait le 15 janvier le cabinet Catalyst. Mais la représentation du monde économique à Davos est encore pire, souligne The Guardian. Les patrons qui seront présents au WEF « ne sont presque que des hommes ». Le secteur de l’énergie ne sera représenté que par 3 femmes sur 82, moins de 4%. C’est le secteur de la santé qui, sans surprise, sera le plus féminisé – si on peut parler ainsi : 8 femmes sur 65 délégués (12%).

Même parmi les représentants de la presse, on ne comptera que 24% de femmes (53 sur 225). Elles ne seront que 15% à représenter des gouvernements (44 sur 288), et 28% la société civile (54 sur 192).

Parmi les 74 représentants de la France à Davos, il y aura 13 femmes, soit 18%.

Voir le tableau interactif des participants

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

4 commentaires

4 commentaires

flo 17 janvier 2014 - 12:34

Il faut lire le très caustique bouquin de Lewis Lapham « la montagne des Vanités, les secrets de Davos » à propos de ce forum économique mondial, ce haut lieu de « 70% de la production mondiale d’autosatisfaction ». Si les femmes ont la volonté de rendre le monde meilleur, je ne suis pas sûre que ce soit à Davos qu’il faille aller..

Répondre
taranis 17 janvier 2014 - 13:25

Dirigeantes de grandes sociétés, ministres, activistes, artistes, avocates, scientifiques… Les femmes influentes de la planète se réunissent chaque année à…..Deauville, C’est le Women’s forum, souvent surnommé le « Davos des femmes » Si les femmes semblent faire des progrès lorsque des lois contraignent les entreprises à agir, pour féminiser les conseils d’administration, elles doivent se contenter de performances bien médiocres dès que les entreprises sont libres de faire comme bon leur semble. Pour que les contraintes, de même que les nombreuses politiques visant à promouvoir les femmes et librement adoptées par les entreprises soient réellement appliquées sur le terrain, il faut aussi mettre l’accent sur un autre handicap, autrement plus difficile à lever, celui de l’état d’esprit des hommes. Quand il s’agit de diversité, ces derniers ont tendance à traîner des pieds. Un tiers d’entre eux ne reconnaissent pas les difficultés spécifiques que rencontrent les femmes sur leur chemin vers le sommet. Dans ces conditions, il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils appuient des mesures spéciales en faveur des femmes. Certains considèrent ces mesures parfaitement injustes, d’ailleurs.

Répondre
Lili 18 janvier 2014 - 23:06

« flo »
Si les femmes ont la volonté de rendre le monde meilleur, je ne suis pas sûre que ce soit à Davos qu’il faille aller..

Et sil les hommes ont la volonté de rendre le monde meilleur, ils font quoi?

Répondre
taranis 19 janvier 2014 - 12:18

Lol:Ah mais je peux vous renseigner Lili:) Les riches participants venant chercher des contacts d’affaires sont à 80 % des hommes: 2000 « hommes d’affaires » et 100 multinationales. C’est vrai que les femmes représentent la majorité des pauvres de la planète dans l’indifférence générale. Réseautage, échange de cartes de visites, cooptation, remplissage de carnets d’adresses : ce club masculin fermé prétend « améliorer l’état du monde » ! Quand on sait qu’ils n’ont rien vu venir de la crise de liquidités qui nous vaut la récession implacable que nous vivons, crise qui leur est imputable puisqu’ils ont le pouvoir partout, franchement, on meurt de rire ! Au vu des membres du club, les femmes peuvent attendre. Etonnez-vous après cela que les femmes ne soient nulle part où se prennent les décisions, puisqu’ils se cooptent entre eux ! L’opinion publique s’est rendu compte que le WEF est une coquille vide pour le sort de notre planète et qu’il est dès lors inutile de s’acharner à lutter contre le néant habillé en sommet des Grands de la Terre. Et la c’est Flo qui araison , mais de toute facon nous ne sommes pas invitées, suf surement comme oreillers!!!

Répondre

Laisser un commentaire