Accueil Médias Les hommes à l’armée, les femmes à Miss France

Les hommes à l’armée, les femmes à Miss France

par Arnaud Bihel

DelonC’est la répartition des rôles idéale aux yeux d’Alain Delon, interviewé par le Figaro Magazine.


 

Pour Alain Delon, il y a d’un côté les hommes, qui doivent passer par l’armée pour apprendre les valeurs, et de l’autre les femmes, qui doivent incarner une « féminité absolue ». Dans un entretien au Figaro Magazine, l’acteur et homme d’affaires franco-suisse fait son festival. Morceaux choisis, qui se passent de commentaires :

– « Les femmes se sont battues pour avoir des droits, elles ont eu ce qu’elles voulaient, très bien… »

– « De plus en plus de femmes sont devenues des hommes. »

– « Il fut un temps où, dans la rue, on distinguait les hommes et les femmes, maintenant, on ne sait plus qui est qui. Les rôles sont moins définis, ils se sont parfois même inversés, comme avec le congé paternité (sic). »

Plus précisément, la vision du monde selon Alain Delon se résume ainsi : les hommes ne sont plus ce qu’ils étaient à cause de la fin du service militaire (surtout ne lui dites par que l’armée française compte tout de même 15% de femmes).
Quant aux femmes, elles doivent incarner « l’image d’une féminité affirmée ». Sur le modèle de Miss France (dont l’acteur est président d’honneur de la société) : « Tous les ans, c’est comme une bouffée d’air, je me retrouve avec 25 ou 30 jeunes filles qui valorisent une féminité absolue. Elles n’essaient pas d’être autre chose. C’est magnifique. »

A la décharge d’Alain Delon, on notera que l’homme vit dans la nostalgie d’une autre « époque », un terme qu’il emploie d’ailleurs à plusieurs reprises dans l’interview. Et que les questions qui lui sont posées sont orientées pour obtenir ce genre de réponses. Cette interview vient conforter la thèse du Figaro Magazine (développée dans un autre article) selon laquelle les hommes, les vrais, sont en voie de disparition.

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

9 commentaires

MEP 22 juillet 2013 - 09:01

je me retrouve avec 25 ou 30 jeunes filles qui valorisent une féminité absolue. Elles n’essaient pas d’être autre chose. C’est magnifique.

Très très intéressant. La féminité absolue, c’est se taire, sourire et être mince. Essayer d’être autre chose serait vain, puisque les femmes sont faites pour être (ou tendre, désolée pour les petites grosses) vers cet absolu. C’est magnifique de violence et de négation de l’humanité toute entière.

Répondre
De profundis 22 juillet 2013 - 09:18

« les questions qui lui sont posées sont orientées pour obtenir ce genre de réponses. « … ces tentatives désespérées du Figaro pour maintenir le patriarcat deviennent comiques

Répondre
Rivas 22 juillet 2013 - 11:56

je propose le contraire : une armée de femmes, et les hommes chez Miss France.

Répondre
Lirelle 22 juillet 2013 - 12:52

C’est vraiment une manie de vieux rassis, ça, d’enlever à une jeune génération tous les jeunes hommes pour les faire tuer/mutiler à la guerre, c’est tordu quand on y pense, parce que ce sont aussi leurs fils, mais il faut croire que le plaisir de gâcher des jeunes hommes et de briser de jeunes idylles est plus jouissif que tout pour les vieux barbons.
Pfff… un acteur qui plébiscite la guerre, j’aimerais bien savoir sur quels lieux d’opération militaire se trouvent ses enfants et petits enfants… C’est sûr envoyer les enfants des autres au casse pipe, ça ne mange pas de pain !

Répondre
Meg 23 juillet 2013 - 07:44

Ça fait plaisir de voire que le filston respecte les conseil à son papa
http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/07/05/le-fils-d-alain-delon-inculpe-apres-un-coup-de-feu-a-son-domicile-de-geneve_1545205_3224.html
En fait ce qu’il faut comprendre des propos de cet idiot notoire, c’est que les hommes avec leurs guerres et leur zizi-panpan sont complémentaire des cadavres de miss qu’ils sèment derrière eux.

Répondre
julien 23 juillet 2013 - 18:11

Merci Lirelle.

Répondre
florence 24 juillet 2013 - 07:44

Que peut-on attendre d’un homme de 78 ans ? du subversif ? du révolutionnaire ? d’une volonté farouche de changement ? Alain Delon n’a que faire des discours prônant l’égalité des sexes ou autres réflexions sur les discriminations genrées.. Alain Delon habite depuis longtemps sur une vieille planète où les femmes sont définitivement jeunes, belles, mystérieuses et désirables.. et il ne compte certainement pas déménager dans les mois à venir.

Répondre
Euterpe 25 juillet 2013 - 20:13

Pour Le Figaro, Alain Delon est censé représenté la masculinité absolu, c’est cela? Il ne le trouve pas un peu trop efféminé ? Je m’étonne ! Michel Sardou n’aurait pas mieux répondu mais c’est vrai qu’il fait moins vieux beau. Il y a Depardieu, aussi dans le genre virilomane, mais il est russe (ou belge) maintenant, alors il compte plus tellement. Il y a Zemmour mais c’est vrai que si on ne sort pas les vieux de la vieille du grenier, il a l’air un peu isolé quand même.
Le Figaro oublie un truc c’est que Delon n’interpelle pas vraiment les jeunes générations. Il prouve juste que les vieux pensent comme des vieux, point barre.

Répondre
Jacqueline 30 juillet 2013 - 06:53

N’oublions pas que les femmes font partie des minorités, seulement 51% environ de la population !

Répondre

Laisser un commentaire