Députés « machos », le dossier s’alourdit

par La rédaction

C’est au tour de la ministre Yamina Benguigui de dénoncer le « machisme ambiant » à l’Assemblée nationale.


 

Mercredi 13 février, en intervenant lors d’une séance de questions au gouvernement, la ministre de la Francophonie avait subi une bronca des députés de l’opposition.

Yamina Benguigui est revenue sur cet incident, lundi 18 février sur Public Sénat : « J’ai trouvé très choquant le machisme ambiant à l’Assemblée nationale. Vous allez [là-bas] pour vous exprimer, vous avez l’impression d’être toute nue et que c’est graveleux. (…) On ne peut pas prendre le micro et les insulter de la même manière, ce n’est pas possible. (…) François Hollande a installé la parité, ça, c’est formidable, mais faire bouger les préjugés maintenant, c’est une autre chose. »

Au lendemain de cette séance, Valérie Pécresse avait soutenu la ministre. Tout en estimant que Yamina Benguigui avait eu droit à un « bizutage » (c’était sa toute première intervention dans l’hémicycle), la députée UMP soulignait que « c’est toujours beaucoup plus fort chez les femmes ».

L’accusation de machisme est récurrente ces derniers temps au Parlement. Une semaine plus tôt, des députés socialistes dénonçaient le comportement des « machos » de l’UMP face à Laurence Dumont qui présidait exceptionnellement la séance.

Le mois dernier, le PS fustigeait « un véritable festival de misogynie de la part des sénateurs UMP » à l’occasion du débat sur le binôme paritaire… Le texte arrive ce lundi devant les députés. Pour un nouveau festival ?

Partager cet article

7 commentaires

Co 18 février 2013 - 15:25

Il va en falloir de la pacience!!

Répondre
SALIERE 20 février 2013 - 19:56

Tant que les commandes seront masculines, les femmes feront figurent de gadgets, d’accident de parcours dan l’hémicycle. Hollande et le PS portent la lourde responsabilité de mettre des hommes aux « grands » ministères, au perchoir ect. Cela entérine les croyances patriarcales selon lesquelles les femmes politiques sont des anomalies, des concessions sans grande importance car ne menaçant pas l’ordre établi.

Tant que les réunions de crises (économiques, politiques etc) seront des réunions d’hommes, cela renforcera la croyance que seuls les hommes peuvent raisonnablement résoudre les crises.

Répondre
Lirelle 20 février 2013 - 21:58

oui mais là pour moi ce n’est pas clair, j’ai regardé l’extrait de vidéo, on entend un brouhaha de fond, mais quelles sont les insultes proférées ? Elle dit « On ne peut pas prendre le micro et les insulter de la même manière, ce n’est pas possible.  » les insulter de la même manière : veut-elle dire qu’elle se sent insultée de ne pas être écoutée, ou qu’il y a eu des insultes.
Voilà, j’aimerais comprendre… ce qui s’est réellement passé et dit. Sinon, pas évident de le critiquer et de répliquer…

Répondre
Elsangels 21 février 2013 - 13:37

Tant que les réunions de crises (économiques, politiques etc) seront des réunions d’hommes, cela renforcera la croyance que seuls les hommes peuvent raisonnablement résoudre les crises.[/quote]

Une évidence jamais évoquée : depuis toujours et par la force des choses, seuls les hommes, dans leur immense déraison, sont responsables des crises actuelles (subprimes, finance etc.). Une bonne raison, bien légitime, pour les femmes de râler, se rebeller et foncer, non ? On pourrait ainsi voir si elles font mieux, pareil, ou pire ; et ce serait une première. Un véritable projet de société !

Répondre
Artemis 21 février 2013 - 14:25

Il faudrait que les députées et autres témoins, donnent les noms de ceux qui insultent les femmes et se permettent des propos sexistes. Je pense qu’il est important que les citoyens soient informés du vrais visage de ceux pour qui ils ont peut-être voté un jour…
Hors de question de tolérer ces personnes parmi l’élite qui décide de l’avenir de mon pays.

Répondre
bourry lucien 22 février 2013 - 21:58

« Artemis »
Il faudrait que les députées et autres témoins, donnent les noms de ceux qui insultent les femmes et se permettent des propos sexistes. Je pense qu’il est important que les citoyens soient informés du vrais visage de ceux pour qui ils ont peut-être voté un jour…
Hors de question de tolérer ces personnes parmi l’élite qui décide de l’avenir de mon pays.

Bonjour,
et merci de la pertinence de ce propos… L’Harmonie du monde ne peut s’atteindre que dans l’équilibre des énergies positive (homme) et négative(femme), c’est un principe immuable; Lorsqu’il n’y a que des hommes, les luttes pour le pouvoir, la notoriété, etc… peuvent être conflictuelles et féroces. La présence des femmes introduit une dimention d’humanité équilibrante indispensable. La domination d’un être sur un autre est fondamentalement pourvoyeuse de frustration qui vont exploser à un moment ou à un autre; c’est le massacre permanent du « Vivre Ensemble », d’où les divorces socialement désastreux, les guerres débiles etc… Les matchos ne sont que des pauvres arriérés en terme d’humanité, alors ceux qui votent pour… (?!)

Répondre
Hubert 23 février 2013 - 08:01

« bourry lucien »
l’équilibre des énergies positive (homme) et négative(femme), c’est un principe immuable;

alors là ? c’est du troll ou quoi ? t’as une preuve scientifique de cette distinction ?
Des principes ? posés par qui ? les grands anciens ? ou c’est encore le yin et le yang ? immuables ? ben tiens… comme ça ce n’est pas la peine de faire évoluer la société;
Manque plus que « c’est la volonté de dieu »

Répondre

Laisser un commentaire