20% de femmes, record au Sénat US

par La rédaction

Elisabeth_Warren_h150

Mais ce seuil n’est pas atteint à la Chambre des représentants. Et aussi : 100% d’élues dans le New Hampshire ; ces sénatrices qui détonnent ; le vote féminin pour Obama… les éléments marquants, côté féminin, des scrutins du 6 novembre aux États-Unis.


 

Il n’y aura pas 20% de femmes au Congrès US, comme espéré. Mais ce seuil est atteint au Sénat, et la Chambre des représentants comptera un nombre record d’élues, ce dont se réjouit le Center for American Women and Politics.
La Chambre des représentants comptait 73 élues jusque là, elles seront au moins 77 (dont 57 démocrates) à y siéger à partir du 1er janvier 2013. C’est encore moins de 18%, mais c’est déjà un progrès.

Une sur cinq au Sénat

Et le nombre de femmes élues au Sénat a, lui, atteint ce seuil des 20%, qui est aussi un record : elles seront tout juste 20 (dont 17 démocrates) sur 100 sénateurs dans la prochaine assemblée. Elles étaient 17 en tout dans la précédente.
Tout relatif qu’il soit, ce progrès est largement salué outre-Atlantique. « S’il y a eu cette année une ‘guerre contre les femmes’, il semble que les femmes soient en train de la gagner », commente ainsi le magazine The New Yorker. D’autant que deux symboles de cette ‘guerre aux femmes’, les républicains anti-avortement Todd Akin et Richard Mourdock, ont été battus. C’est la démocrate Heidi Heitkamp qui, en l’emportant de justesse dans le Dakota du Nord face à un autre farouche anti-avortement, est devenue la 20ème sénatrice. Cette victoire était une des plus inattendues.

Première sénatrice homosexuelle

A noter que les élections ont été marquées par d’autres premières, pour des cas particuliers. Plusieurs femmes se sont distinguées dans le camp démocrate.
Et notamment Tammy Baldwin, élue dans le Missouri, qui sera la première femme ouvertement homosexuelle à siéger au Sénat.
Kyrsten Sinema, présentée quant à elle comme athée et bisexuelle, décroche de justesse, dans l’Arizona, un siège à la Chambre des représentants – son adversaire conteste encore le résultat.
Tandis qu’Elisabeth Warren, une des politiciennes les plus marquées à gauche, adversaire acharnée du lobby bancaire, est devenue la première femme élue au Sénat dans le Massachusetts. Elle s’était fait tout particulièrement la championne des droits des femmes.

New Hampshire, 100% femmes

Par ailleurs, le New Hampshire se distingue en ne comptant que des femmes parmi ses élus. C’est une grande première pour un État. Les démocrates Carol Shea-Porter et Ann McLane Kuster ont été élues à la Chambre des Représentants (une démocrate et une républicaine siégeaient déjà au Sénat). Tandis qu’une autre démocrate, Maggie Hassan, en est devenue Gouverneure.

Le vote des femmes pour Obama : pas mieux qu’en 2008

L’élection présidentielle, quant à elle, a été marquée par le sérieux avantage de Barack Obama chez les électrices. L’avance du président réélu, chez les femmes, serait d’une dizaine de points sur Mitt Romney, selon les sondage ‘sortie des urnes’ – celui de CNN, ou cet autre relayé par le Center for American Women ans Politics.
Ce n’est toutefois pas aussi remarquable qu’on peut l’entendre ou le lire ici ou là : déjà en 2008, Barack Obama l’emportait chez les électrices avec une avance de 13 points. Et à un mois du scrutin, cette année, un sondage du sérieux Pew Research Center donnait au président sortant un avantage de près de 20 points auprès des femmes.

 

Photo : Elisabeth Warren à Boston le 7 octobre 2012 – sur Flickr

 

Partager cet article

Laisser un commentaire