Accueil International En 2030 aucun pays au monde n’aura atteint l’égalité des sexes

En 2030 aucun pays au monde n’aura atteint l’égalité des sexes

par Camille Saint-Cricq

Avant l’ouverture du « Women Deliver » à Vancouver, une vaste étude mondiale montre que les Etats sont très loin d’en faire assez pour l’égalité.

« Ce rapport est une sonnette d’alarme » a affirmé ce lundi Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates. Pas un seul pays n’atteindra l’égalité des sexes d’ici à 2030 affirme l’Indice du genre des objectifs de développement durable (ODD). Cet indice de genre 2019, réalisé par  Equal Measures 2030, évalue l’état de l’égalité entre hommes et femmes et les efforts à entreprendre pour mettre fin aux inégalités entre les sexes conformément à 14 des 17 objectifs de développement durable de 129 pays. 51 critères sont analysés comme la santé, la violence sexiste, le changement climatique, un travail décent, mais aussi l’accès des femmes aux services bancaires mobiles, à Internet ou à une source d’eau salubre.

Le constat est sans appel : s’ils n’intensifient pas très sérieusement leurs efforts, aucun des Etats n’atteindra ces objectifs. Aucun n’est même « dans la dernière ligne droite » pour atteindre ces objectifs. Pourtant, « En 2015, lorsque 193 pays ont adhéré au programme de développement le plus ambitieux de l’histoire, leurs promesses incluaient un engagement à atteindre l’égalité de genre et à ne laisser personne pour compte» disent les auteurs du rapport en avant-propos. (voir : Jour J pour les nouveaux Objectifs de Développement)

 A l’ouverture de la grande conférence mondiale sur l’égalité des sexes, la « Women Deliver » qui a lieu à Vancouver, au Canada du 3 au 6 juin, les 8 000 délégué.e.s de plus de 165 pays participants sont prévenu.e.s.

Même les 10 pays qui figurent en haut du tableau – le Danemark, la Finlande et la Suède la Norvège, les Pays-Bas, la Slovénie, l’Allemagne, le Canada, l’Irlande, l’Australie- ne seront pas au point en 2030. Alors que dire des 10 derniers de la liste : la Sierra Leone, le Liberia, le Nigeria, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Yémen, le Congo, la République démocratique du Congo, et le Tchad.

Un score de 100 étant l’égalité parfaite, la moyenne est à 65,7 points, ce qui est considéré comme médiocre. Et seulement 21 pays parviennent à obtenir une note supérieure ou égale à 80. Le premier, le Danemark a 89,3 points, le dernier, le Tchad 33,4. La France pointe à la 14ème place avec 84 points.

Et le progrès de l’égalité n’est pas forcément corrélé au niveau de richesse ou niveau de développement du pays. La Corée du Sud, les États-Unis, ou la Suisse ont des résultats inférieurs sur l’égalité de genre par rapport à ce que leur niveau de revenu pourrait laisser croire. A l’inverse des pays comme le Malawi, le Rwanda, la Slovénie ou le Viet Nam notamment ont un résultat supérieur à ce que l’on pourrait attendre d’après leur PIB par habitant.

Parmi les problèmes que les Etats ont le plus de mal à combattre : la sous-représentation des femmes au Parlement, l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes et la violence sexiste.

Mais le rapport souligne surtout que  plus de la moitié des pays ont des scores très faibles sur l’objectif de l’ODD n° 5, qui vise à éliminer toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles, à mettre fin aux mutilations génitales féminines et au mariage d’enfants, à garantir l’accès universel aux soins de santé en matière de procréation et à promouvoir les droits des femmes en matière de procréation.

« Je ne vois aucun pays prendre les mesures assez ambitieuses pour s’attaquer aux problèmes insolubles, même les pays les plus performants » a déploré Alison Holder, directrice d’Equal Measures 2030. « Et je ne vois pas comment ces problèmes vont disparaître naturellement. » En effet, si les politiques ne s’en mêlent pas, les violences envers les femmes ne reculeront pas. La santé sexuelle et reproductive des femmes restera fragile. Et les attaques contre le droit à l’avortement aux Etats Unis n’annoncent rien de bon.

L’indice sera mis à jour en 2021 puis régulièrement jusqu’à  2030. Les données proviennent des agences de l’ONU, de la Banque mondiale, d’ONG, de groupes de réflexion et du cabinet de conseil Gallup.

  • Equal Measures 2030 est un partenariat de la société civile et du secteur privé, comprenant la Fondation Bill et Melinda Gates, la Coalition internationale pour la santé des femmes, KPMG, Femnet, Plan International et Women Deliver. Il a été créé en 2016 pour fournir aux défenseurs des droits des femmes les données dont ils ont besoin pour obliger les gouvernements à rendre compte de leurs engagements en matière d’ODD.

Lire aussi dans Les Nouvelles News

Pour ONU Femmes, il faut « une révolution pour que chaque femme et chaque fille comptent »

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire