Accueil Politique & SociétéFamilles En Inde, la dot tue 8 000 femmes par an

En Inde, la dot tue 8 000 femmes par an

par Arnaud Bihel

Toutes les heures en Inde, une femme est tuée suite à un conflit lié au système de la dot, pourtant illégal.


 

Selon des chiffres publiés par le Bureau national des registres criminels, 8 233 femmes ont été tuées, souvent brûlées vives, en Inde en 2012 à cause de la dot. Chaque heure une femme est tuée, victime d’un conflit au sujet de la somme due par la famille de la mariée à celle du marié.

Le système de dot est interdit depuis 1961 par la loi indienne, mais cette coutume reste communément pratiquée. Le nombre de tuées est inférieur en 2012 à celui de 2010 et 2011, mais quoi qu’il en soit il reste supérieur à 8 000 depuis six ans. Un phénomène encouragé par la relative impunité : seul un tiers de ces crimes ont donné lieu à une condamnation.

Selon Ranjana Kumari, une militante des droits des femmes citée par l’agence Associated Press, le boom économique qu’a connu l’Inde ces dernières années a même fait progresser le phénomène, et « les mariages deviennent un commerce (…) Et plus la famille est riche, plus la demande est exorbitante ».

Suman Nalwa, officier de police de New Delhi spécialisée dans les crimes contre les femmes citée par l’agence PTI, souligne que la pratique de la dot a cours dans toutes les classes de la société, « même les plus éduquées ».

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire