Européennes : à droite, des programmes sans femme

par Arnaud Bihel

Les manifestes électoraux du Parti Populaire Européen et de l’Alliance des Démocrates et Libéraux ne portent aucun engagement pour l’égalité femmes-hommes. Ils ne contiennent même pas le mot « femme » constate le LEF.


La droite européenne oublie les femmes. C’est ce que remarque le Lobby européen des femmes (LEF). L’organisation qui regroupe 200 associations en Europe a étudié les manifestes électoraux des grandes alliances de partis européens – les cinq groupes qui appuient un candidat pour la future Commission européenne – au regard de leurs engagements pour les droits des femmes. Et en les comparant à son propre manifeste, lancé début mars, qui appelle les élus européens à s’engager pour l’égalité femmes-hommes à travers des politiques concrètes. Notamment en terme de parité politique, de financement des politiques d’égalité ou de lutte contre les violences. Principale conclusion de ce ‘gender audit’ (ici en anglais) : le schisme droite/gauche est évident.

Ainsi, le manifeste du Parti Populaire Européen (PPE, auquel est liée l’UMP) ne fait aucune mention des droits des femmes. Il ne contient d’ailleurs même pas le mot « femme » en 14 pages. Et son candidat pour la Commission Jean-Claude Juncker est le seul à ne pas avoir signé le manifeste du LEF.

Du côté de l’Alliance des Libéraux et Démocrates (ALDE, centriste), le candidat Guy Verhoefstad a fait siennes les demandes du Lobby européen des femmes. Pour autant, comme au PPE, aucune place n’est accordée aux femmes dans les 8 pages du manifeste de l’ALDE.

Les trois autres grands groupes européens, situés à gauche, contiennent en revanche des engagements qui vont dans le sens du manifeste du LEF,

Pour le Parti socialiste européen, « l’égalité et les droits des femmes »  fait partie des 10 engagements. « Sans égalité femme/homme, il n’y a pas de démocratie », assurent les Verts Européens. La Gauche européenne s’engage elle aussi très clairement pour les droits des femmes.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

 

Européennes : espoir féministe en Suède, vague misogyne ailleurs

 

L’appel pour une Europe « fer de lance » de l’égalité

Masculin/Féminin : quels visages pour l’Europe ?

 

Partager cet article

1 commenter

09 Aziza 28 mai 2014 - 09:41

Bonne nouvelle, il n’y a plus de femmes! en effet, la droite les oublie, et à gauche, le féminisme « universaliste » dit qu’elles sont des hommes comme les autres….

Répondre

Répondre à 09 Aziza Annuler la réponse