Accueil SagaInitiatives Des expertes, pour les médias britanniques aussi

Des expertes, pour les médias britanniques aussi

par La rédaction

BBCExperts_h150Comme en France, des bases de données d’expertes pour féminiser les plateaux des médias ont fait leur apparition au Royaume-Uni.


 

Outre-Manche, le constat est le même qu’en France : dans les médias, la place des femmes reste très réduite. Et les responsables des médias se dédouanent en invoquant la difficulté à trouver des femmes disposées à s’exprimer à l’antenne.

La France, pour corriger cette tendance, peut désormais compter sur un « guide des expertes » très officiel (Voir : Promesses et limites du « guide des expertes »), en complément de répertoires comme celui de l’association VoxFemina.

Au Royaume-Uni, plusieurs initiatives récentes vont aussi dans ce sens. La dernière en date émane de la BBC. Régulièrement critiquée pour son peu d’intérêt pour la place des femmes à l’antenne, la compagnie audiovisuelle publique a lancé une « Académie des expertes », destinée à former des femmes à faire partager leur savoir à la radio ou la télévision. Et à la suite des premières sessions de formation la BBC a mis en ligne une première « base de données des expertes ». Scientifiques, historiennes, économistes, politologues… ce sont une cinquantaine de profils de femmes spécialistes dans toute une série de domaines qui se présentent en une minute environ sur une chaîne Youtube dédiée.

D’autres listes d’expertes ont déjà fait leur nid au Royaume-Uni. Comme HerSay, ou comme The Women’s Room, qui s’est créée fin 2012, après un constat choc à l’écoute de la BBC, justement : deux jours de suite à l’antenne, les experts invités à parler de contraception adolescente et de cancer du sein étaient tous des hommes.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Au Royaume-Uni, 84% d’hommes à la une

Une femme pour quatre hommes dans les JT

Les politiques dans les matinales : 9 hommes, 1 femme

et notre hors-série :

LE SEXE DE L’INFO

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire