Accueil Politique & Société Féminicides ou meurtres conjugaux en baisse ?

Féminicides ou meurtres conjugaux en baisse ?

par Isabelle Germain

                                                             © Femen

La baisse annoncée du nombre de « féminicides » en 2020 cache des meurtres misogynes qui mériteraient bien d’autres réponses politiques.

Les « féminicides » sont en baisse en 2020 annonce une dépêche AFP reprise par de nombreux journaux. 146 décès avaient été comptés en 2019, et moins de 90 en 2020. Mais qu’y a-t-il derrière ces chiffres ? Qui compte ? Comment ? Quels critères ?

Le « collectif féminicides par compagnons ou ex » réalise un recensement  à partir de la lecture des quotidiens régionaux et nationaux. Comme l’indique le nom de ce collectif, sont comptés seulement les meurtres de femmes par leur conjoint ou ex, ce qui n’englobe pas tous les féminicides. Ensuite, depuis 2019, l’AFP mobilise ses journalistes à travers la France pour enquêter auprès des autorités (police, gendarmerie, parquets…) à partir de ce décompte. Le collectif en avait dénombré 100 en 2020, l’AFP en retient 88 mais parle de « féminicides » tout court.

Problème : l’agence de presse précise qu’elle a écarté une dizaine d’affaires lorsque l’enquête a montré que la femme et son meurtrier n’avaient jamais eu de relation intime, quand l’autopsie a révélé une mort naturelle, ou le couple avait annoncé dans une lettre commune son intention de mourir ensemble…

L’utilisation du terme « féminicide » pose alors problème. Les femmes tuées parce qu’elles se refusent à un homme ou celles tuées après avoir été violées par exemple ne sont pas comptées… Et pourtant il s’agit bien de féminicides : des femmes tuées parce que femmes. Comme l’explique sur Twitter Valérie Rey-Robert, autrice d’un essai sur la culture du viol, le terme féminicide a été (très difficilement) imposé pour politiser le sujet, avec cette approche, il le dépolitise.

La réponse politique au féminicide doit en effet être bien plus large que celle apportée aux meurtres conjugaux. Les dispositions prises suite au Grenelle des Violences conjugales expliquent peut-être la baisse des meurtres conjugaux même si les associations qui luttent contre les violences sexistes demandent de les améliorer. L’AFP cite les bracelets anti-rapprochement, le téléphone grand danger ou la formation des forces de l’ordre et la demande urgente des associations d’appliquer la disposition visant à réquisitionner les armes à feu d’un conjoint violent dès la première plainte.

Mais la réponse politique à la question des féminicides, elle, doit être bien plus large pour lutter contre la misogynie qui peut aller jusqu’au meurtre.

La Fondation des femmes le rappelle dans un communiqué :   «Le Féminicide, conjugal ou non, c’est-à-dire le meurtre à raison du sexe est la forme la plus extrême de la haine des femmes et leur réification. C’est donc un travail en profondeur qu’il faut aussi mener, dès le plus jeune âge de déconstruction des stéréotypes. Au vu des moyens déployés par le gouvernement en réaction à la crise sanitaire, la mobilisation de ressources et la réelle priorisation des droits des femmes est une question de volonté – ne revoyons pas cette copie à la baisse dans le « monde d’après ». 

Lire aussi dans Les Nouvelles News

VALÉRIE REY ROBERT : « #METOO N’A PAS ABOLI LA CULTURE DU VIOL »

LES CHIFFRES DES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES

FÉMINICIDES EN HAUSSE ET RÉACTION POLITIQUE

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com