Accueil Médias Femmes dans les médias : trois leviers dans la loi

Femmes dans les médias : trois leviers dans la loi

par Arnaud Bihel

Pour assurer une juste place aux femmes dans les médias audiovisuels, la loi renforce le rôle du CSA, impose aux chaînes nationales des indicateurs annuels et instaure une formation dans les écoles de journalisme – que celles-ci contestent déjà.


La loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes entend renforcer la place et l’image des femmes dans les médias audiovisuels. Pour cela, elle met à contribution dans son article 16 le Conseil supérieur de l’audiovisuel et les chaînes nationales elles-mêmes.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) est pour l’heure chargé, selon les textes, de veiller à la représentation de la « diversité » sur les chaînes françaises. Depuis 2012, le CSA porte déjà un regard plus particulier sur la place des femmes et s’est doté d’un groupe de travail spécifique sur cette question. En octobre, il relevait encore que les personnalités féminines restent rares dans les émissions d’information, à la télévision et plus encore à la radio (Voir : Toujours des miettes pour les femmes dans les médias).

Des indicateurs qualitatifs et quantitatifs annuels

Et la loi vient confirmer ce rôle. Le CSA « assure le respect des droits des femmes dans le domaine de la communication audiovisuelle », précise l’article 16. « À cette fin, il veille, d’une part, à une juste représentation des femmes et des hommes dans les programmes des services de communication audiovisuelle, d’autre part, à l’image des femmes qui apparaît dans ces programmes, notamment en luttant contre les stéréotypes, les préjugés sexistes, les images dégradantes, les violences faites aux femmes et les violences commises au sein des couples. » Il portera « une attention particulière » aux programmes « destinés à l’enfance et à la jeunesse. »

L’article 16 vient par ailleurs préciser que les services de radio et de télévision à caractère national (soit 31 chaînes de télévision couvrant 90% de l’audience) « contribuent à la lutte contre les préjugés sexistes et les violences faites aux femmes en diffusant des programmes relatifs à ces sujets.» Ces chaînes et stations devront fournir chaque année au CSA « des indicateurs qualitatifs et quantitatifs sur la représentation des femmes et des hommes dans leurs programmes ».

Bras de fer avec les écoles de journalisme ?

La loi prévoit aussi, en amont, de favoriser la juste représentation des femmes dans les médias, en instituant une formation à cet effet dans les écoles de journalisme. Selon l’article 16 bis, « les formations à la profession de journaliste dispensées par les établissements d’enseignement supérieur comprennent un enseignement sur l’égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les stéréotypes, les préjugés sexistes, les images dégradantes, les violences faites aux femmes et les violences commises au sein des couples. »

« Il ne s’agit pas de stigmatiser telle ou telle profession », soulignait en séance la députée Anne-marie Chapdelaine ; « il s’agit au contraire de viser celle dont l’audience donne capacité à former l’opinion et à être prescriptive de représentations publiques, afin qu’elle soit sensibilisée à un degré très élevé. » Mais la Conférence des écoles de journalisme ne l’entend pas de cette oreille et s’élève dans un communiqué contre ce qu’elle considère comme une « injonction ».

La deuxième lecture du texte, au Sénat et à l’Assemblée nationale, devrait donc relancer le débat sur cet article. En réponse à la fronde des écoles de journalisme, le député PS Christophe Caresche a déclaré : « Le Sénat aura l’occasion de montrer son utilité en revenant sur cette disposition manifestement inopportune.»

Plusieurs députés de droite avaient déposé un amendement pour supprimer cet article, qui visait selon eux à « imposer des enseignements purement idéologiques ». Mais ils n’étaient pas présents en séance pour le soutenir.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Parité : France Télévisions se pique de bonnes intentions

Et notre dossier : Cherche femmes à l’antenne

 


Tous nos articles sur la loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes :

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

élodie 28 janvier 2014 - 11:09

Toujours la même propagande : lutter contre les inégalités est taxé d’idéologie tandis que le laisser-faire suivrait un ordre ‘naturel’ miraculeux et bienveillant…

Répondre

Laisser un commentaire