Accueil International Revue de presse internationale, 20 novembre

Revue de presse internationale, 20 novembre

par Arnaud Bihel

Bataille pour l’avortement au Salvador ; Contraceptifs accessibles ; Toilettes unisexe ; Pas de gardiennes à Guantanamo ; Féministes chinoises sous pression… la revue de presse internationale d’Anne Collet.


Campagne pro-IVG au Salvador

Le Salvador est l’un des 28 pays au monde où l’avortement est interdit en toutes circonstances, et sévèrement puni. Un groupe de défense des droits des femmes a lancé une campagne pour demander la libération de 17 condamnées à de longues peines – jusqu’à 40 ans – de prison pour meurtre, parce qu’on les soupçonne d’avoir avorté, rapporte MSN, citant l’agence Reuters. La Cour Suprême du petit pays d’Amérique centrale devrait se prononcer sur les cas de ces 17 femmes dans les prochaines semaines.

(Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS : Salvador, Chili : pour le droit à l’avortement)

Un contraceptif à 1 dollar pour les pays pauvres

Plus de 200 000 millions de femmes vivant dans les pays en voie de développement souhaiteraient accéder à la contraception mais n’en n’ont pas les moyens. Pour les aider les laboratoires Pfizer, associés à la Fondation Gates et le Children’s Investment Fund Foundation, ont mis au point un contraceptif injectable et non réutilisable, le Sayana Press, efficace pendant 13 semaines. Il sera distribué dans les 69 pays les plus pauvres de la planète. « Les premiers essais menés au Burkina Faso depuis juillet avec 75 000 doses ont confirmé l’intérêt du nouveau dispositif », note Rfi.fr. Son prix devrait « tourner autour de 1 dollar pour les structures de santé qui le distribueront ensuite aux femmes soit gratuitement, soit à un prix très modique ».

(Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS : Accès à la contraception dans le monde : des progrès à confirmer)

Toilettes unisexe dans les universités britanniques

Dans les universités britanniques les toilettes séparées vont bientôt appartenir au passé, se réjouit Siobhan Fenton, étudiante en journalisme, dans le Daily Telegraph. Les toilettes neutres ou unisexe font partie des revendications des mouvements transgenre et des militants de l’égalité entre les sexes, revendications auxquelles l’université de Hull vient de répondre favorablement, après d’autres. Les premières toilettes publiques ont été inventées à l’ère victorienne, elles avaient été faites séparées pour protéger les femmes des agressions physiques et sexuelles, mais cette logique de séparation ne doit plus être considérée comme une solution, estime-t-elle.

Pas de gardiennes de prison à Guantanamo

A Guantanamo « les gardiennes de prison sont persona non grata, certains détenus voyant dans leur contact au quotidien une atteinte à leur religion », rapporte le quotidien québécois le Devoir, citant l’AFP. Un juge militaire vient en effet de donner raison à un détenu qui demandait qu’aucune femme ne l’approche. Cette décision contrecarre toutefois la position du commandant de la base américaine de Cuba abritant le centre de détention, qui se dit opposé à toute discrimination de ce type, rappelant que des femmes sont présentes à Guantanamo depuis l’arrivée des premiers prisonniers en 2002.

Les féministes chinoises à l’épreuve

Il est loin le temps où Pékin organisait la Conférence mondiale de l’ONU sur les femmes, dont on va fêter le 20è anniversaire en 2015. Le gouvernement chinois continue de proclamer l’égalité entre les sexes et pourtant il ne cesse d’entraver celles qui militent pour défendre leurs droits. Une militante a été empêchée de quitter le territoire pour participer à une conférence d’ONG organisée en Thaïlande avec le soutien de l’ONU, rapporte Radio Free Asia qui fait état de nombreux cas de harcèlement permanent envers les militantes.

(Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS : L’affaire Li Yan, victoire contre les violences conjugales en Chine)

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

Lili 20 novembre 2014 - 17:44

J’espère vraiment que le contraceptif à 1 USD va faire ses preuves et être diffusé largement.
Et j’espère aussi qu’il pourra arriver en France. Parce que chez nous aussi il y a des femmes trop pauvres ou trop contrôlées pour avoir un accès libre aux autres moyens contraceptifs, sans parler de la simplicité d’administration.

Ne nous y trompons pas. Ce produit est vendu par un labo pharmaceutique. Et s’il vise les pays pauvres, c’est pour conquérir un nouveau marché jusque-là insolvable. Alors notre marché jugé suffisamment riche pour pouvoir payer des pilules et autres, beaucoup plus chères, surtout ils ne viennent pas l’auto-détruire. Démarche normale pour une entreprise, mais j’espère que les citoyens sauront contourner l’obstacle !!

Répondre

Laisser un commentaire