Accueil International Femmes au pouvoir au Canada : un moment « historique »

Femmes au pouvoir au Canada : un moment « historique »

par La rédaction

Wynne

Désormais, 6 provinces canadiennes sur 13, et qui concentrent 87% de la population, sont dirigées par des femmes.


Avec l’élection dimanche 27 janvier Kathleen Wynne à tête de la majorité Libérale qui dirige la province de l’Ontario, « 87% des Canadiens vont être gouvernés par une femme », selon les calculs d’Equal Voice (À Voix Égales), une organisation qui œuvre depuis 10 ans au Canada à promouvoir les femmes en politique. Cette situation est « tout simplement extraordinaire », insiste Equal Voice dans un communiqué (en anglais). « Historique », jugeait Kathleen Wynne après son élection. Elle devient la première femme à la tête de l’Ontario, la principale province du pays (1). Et ce sont ainsi 6 provinces canadiennes sur 13 –représentant donc 87% de la population – qui sont dirigées par des femmes.

« Il y a 10 ans au Canada, il n’y avait aucune femme à la tête d’une province, et seulement 3 avaient occupé ce poste », note Raylene Lang-Dion, présidente d’Equal Voice.

L’association souligne : « De nombreuses études montrent que quand les femmes sont suffisamment représentées dans les cercles politiques et économiques, les décisions et la culture politique peuvent évoluer, souvent significativement. C’est parce que les femmes politiques apportent leur propre expérience – et celles des femmes qui les entourent – dans une arène largement dominée par les hommes ».

Avant Kathleen Wynne dans l’Ontario, la dernière femme en date à avoir accédé au pouvoir est Pauline Marois, élue en septembre 2012 à la tête du Québec. Eva Aariak dirige le territoire du Nunavut depuis 2008 ; Christy Clark la Colombie-Britannique et Kathy Dunderdale la province de Terre-Neuve-et-Labrador depuis 2011 : Alison Redfordest à la tête de l’Alberta depuis avril 2012.

Quant au poste de Premier ministre du gouvernement fédéral canadien, il a toujours été occupé par un homme depuis 1867. A une exception près : Kim Campbell a dirigé le pays pendant quelques mois seulement en 1993. Le gouvernement de l’actuel Premier ministre, le conservateur Stephen Harper, compte 25% de femmes, soit la même proportion que celles d’élues au Parlement.

(1) Elle est aussi la première personne ouvertement homosexuelle à diriger une province. L’Ontario a ouvert le mariage aux couples de même sexe dès 2001

 

Photo : Kathleen Wynne entourée d’autres candidats à la tête du Parti libéral de l’Ontario, le 1er décembre 2012 © Sandra Pupatello sur Flickr

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire