Accueil CultureCinéma Un nouveau festival pour valoriser les femmes qui font le cinéma

Un nouveau festival pour valoriser les femmes qui font le cinéma

par La rédaction

femmesencinemaPremière édition du festival Femmes en Cinéma, du 24 au 26 février à Paris, avec une programmation qui parcourt le temps et l’espace. Alléchant.


 

Donner à voir « non seulement des films réalisés par des femmes talentueuses du monde entier, documentaire, fiction ou animation, mais aussi des films dont les personnages féminins échappent aux stéréotypes de l’éternelle jeune première. » C’est l’ambition du Festival Femmes en Cinéma, dont la première édition se déroule du 24 au 26 février à Paris. À l’affiche, 25 films, courts, moyens et longs métrages. « Il s’agit de valoriser les réalisatrices, mais aussi les femmes derrière ces films, scénaristes et productrices », explique Sonia Jossifort, programmatrice du festival.

Donner à voir les femmes du cinéma, une nécessité toujours d’actualité. Car « si on a vu des évolutions ces dernières années, il reste un vrai décalage », déplore Sonia Jossifort. « Les femmes sont aussi, voire plus, nombreuses que les hommes dans les écoles de réalisation ou de scénario, mais on ne les retrouve pas ensuite sur le marché. Il y a une vraie difficulté pour elles à rentrer dans le secteur, et surtout à y rester. »

Lire aussi : Réalisatrices discriminées ? Hollywood sous pression

Sonia Jossifort est également active au sein de H/F Île-de-France, Collectif National pour l’Égalité dans les Arts et la Culture, qui travaille entre autres sur les Journées du Matrimoine, « pour faire parler aussi les femmes du passé, pour avoir des références de femmes illustres, qui ont été des meneuses ». C’est pourquoi le festival propose dimanche 26 février une journée sur le matrimoine cinématographique. Dans le documentaire-fiction Elle s’appelle Alice Guy, interprété par Alexandra Lamy, Emmanuelle Gaume retrace la vie d’Alice Guy, pionnière du cinéma à l’aube du XXème siècle. Sortir de l’ombre ces femmes qui ont écrit l’histoire du cinéma à ses débuts, et dont la trace s’est effacée, c’est aussi le propos de Julia et Clara Kuperberg avec Et la Femme créa Hollywood.

Femmes en Cinéma, c’est aussi des rencontres avec des femmes d’aujourd’hui, et du monde entier. De l’Inde – avec le film Where to, Miss ?, de Manuela Bastian, qui souligne la question de l’indépendance des femmes – au Kurdistan, avec les guerrilleras du PKK dans Gulîstan, Terre de Roses, de Zayne Akyol. Sera également présente la première femme réalisatrice et productrice du Yémen, Khadija Al-Salami, pour son film Nojoom, 10 Ans, Divorcée. À ne pas manquer non plus, une plongée dans le grand nord avec l’avant-première parisienne du film Angry Inuk, de la Canadienne inuit Althena Arnaquq-Baril, sur la question de la tradition inuit liée à la pêche au phoque.

 

Un festival également ponctué de courts métrages. De ceux des jeunes lauréat.e.s du concours Ton Court pour l’Égalité aux œuvres de l’École Supérieure des Métiers Artistiques, (ESMA Toulouse-Montpellier), avec des films courts réalisés par des équipes mixtes, mettant en scène des personnages féminins contemporains. Sonia Jossifort a également composé une sélection de courts-métrages d’animation érotiques, « pour montrer que les femmes ont envie de parler du corps, de sexualité, parfois avec humour, et toujours de façon intéressante du point de vue cinématographique ».

Ce nouveau festival se glisse dans le calendrier quelques jours avant un pionnier du genre, le Festival du Film de Femmes de Créteil, dont ce sera, du 10 au 19 mars, la 39ème édition. « J’espère que nous allons donner aux gens l’envie d’aller voir encore plus de films à Créteil. Plus il y a d’événements de ce genre, plus une dynamique peut prendre forme, pour qu’on comprenne qu’il faudrait autant de femmes que d’hommes dans tous les festivals, puisque le vivier existe », souligne Sonia Jossifort. « Dans un monde idéal, il n’y aurait pas de festival genré. Les grands festivals proposeraient une programmation paritaire. Mais on en est encore loin ».

Festival Femmes en Cinéma, 1ère édition
Soirée d’ouverture vendredi 24 février, 20h, au Cinéma L’ARLEQUIN • 76, rue de Rennes • 75006 PARIS
Les samedi 25 et dimanche 26 février au
Cinéma REFLET-MEDICIS • 3/7, rue Champollion • 75005 PARIS
Programme et infos su
r http://www.femmesencinema.org
et sur la page Facebook du festival.

 

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire