Accueil Sport Les filles interdites de rugby aux Tonga ?

Les filles interdites de rugby aux Tonga ?

par La rédaction

La lettre polémique publiée par So Tongan sur Facebook (https://www.facebook.com/SoTongan)

Le gouvernement des Tonga veut-il interdire le rugby aux filles dans les établissements scolaires ? Une lettre officielle fait polémique.


 

Le rugby, pas pour les filles ? Une lettre officielle fait des remous aux Tonga. Émanant du ministère de l’Éducation, elle ordonne à la Tonga High School, un lycée de l’archipel océanien, de ne plus faire pratiquer le rugby et la boxe aux filles. Selon le principal site d’information anglophone du pays, la lettre invoque « la dignité des filles » et « les traditions » de Tonga. Et tous les établissements scolaires ont reçu ces instructions.

Dans le pays, où le rugby est le sport national, de nombreuses personnalités ont fait part de leur colère, à l’image de Valerie Adams, grande championne de lancer de poids néo-zélandaise, dont la mère est Tongienne. « Les femmes des Tonga doivent être libres de choisir leur destin, et n’ont pas à être entravées par des préjugés dévoyés », a réagi sur Facebook la double championne olympique et quadruple championne du monde.

Cette lettre « nous fait reculer d’un siècle », déplore la militante des droit humains ‘Ofa Guttenbeil-Likiliki, sur Radio New Zealand. « Cela sape tout le travail que nous avons accompli pour essayer de faire avancer l’égalité des sexes aux Tonga ».

Le gouvernement des Tonga tente d’éteindre la polémique, assurant que la lettre répondait à un contexte particulier : en fait, il s’agit de supprimer temporairement les heures de sport, pour filles et garçons, afin de rattraper le temps perdu à cause du cyclone Gita. Une interprétation très libre de la lettre polémique, mais qui signifie que le gouvernement n’assume pas l’interdiction du rugby pour les filles. Affaire à suivre.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Sarah Ourahmoune : “Quand j’ai commencé la boxe, les combats étaient interdits aux femmes”

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire