Accueil Sport Footballeuse invisible ? Mauvaise réponse de la ligue australienne et #TaylaKickChallenge

Footballeuse invisible ? Mauvaise réponse de la ligue australienne et #TaylaKickChallenge

par La rédaction

La photo de Tayla Harris réalisant un « drop punt », a suscité des tombereaux d’insultes. La Ligue de football australienne a retiré la photo puis s’est ravisée. Les sportives ont répondu par le #TaylaKickChallenge

Tayla Harris est une footballeuse australienne de haut niveau. Le 17 mars dernier, à Melbourne, elle a marqué un but impressionnant contre l’équipe des Western Bulldogs en réalisant un geste technique exceptionnel, un « drop punt », (une « chandelle » au rugby). Un cliché montre l’athlète, décollant du sol et lançant sa jambe droite dans un mouvement tonique et précis.

La chaîne de télévision Channel Seven a publié cette photographie avec des commentaires élogieux.  Puis  la Ligue de football australienne (AFL) l’a également relayée sur les réseaux sociaux. Et, immédiatement, les commentaires misogynes, sexistes, orduriers ont afflué.

« Les commentaires que j’ai lus étaient repoussants, ça m’a mise mal à l’aise. Je les ai vécus comme des abus sexuels, si on peut dire les choses ainsi », a déploré Tayla Harris lors d’une conférence de presse.

L’AFL a alors décidé de supprimer le cliché. Mauvaise idée. En réagissant ainsi, elle donnait raison aux misogynes et contribuait à rendre invisible les sportives qui ont au contraire besoin de modèles.

Mais rapidement, l’ALF s’est excusée, a reposté la photo en précisant: « Nous sommes désolés. Le retrait de la photo a envoyé un mauvais message. Beaucoup des commentaires faits sur le post étaient répréhensibles et nous allons travailler davantage pour bannir les trolls sur nos pages. Notre intention était de souligner l’incroyable athlétisme de Tayla Harris et nous continuerons à mettre en valeur et à célébrer le football féminin. »

Le directeur général de l’AFL, Gillon McLachlan envisagerait même de commander une statue en bronze de Tayla Harris effectuant son tir.

Depuis, pour exprimer leur colère devant la vague de haine déclenchée par cette affaire, des sportives ont lancé le #TaylaKickChallenge . Elles postent des photos d’elles-même sur twitter mimant un « drop punt ». Très rapidement, elles étaient 25.000 à tenter d’imiter Tayla Harris.

Laisser un commentaire