Accueil SagaPortrait Françoise Héritier, un modèle disparaît

Françoise Héritier, un modèle disparaît

par La rédaction

Françoise Héritier lors d’une Conversation dans une librairie de Strasbourg en 2008. Par Ji-Elle 

L’ethnologue et anthropologue Françoise Héritier, théoricienne de la « valence différentielle des sexes », s’est éteinte le jour de ses 84 ans.

Le féminisme perd une de ses plus grandes voix. Françoise Héritier est décédée mercredi 15 novembre, le jour de ses 84 ans. L’ethnologue et anthropologue, professeure au Collège de France, était une figure incontournable de la pensée féministe.

Dans ses écrits, elle a en particulier mis en évidence les principes de construction des notions de « Masculin/Féminin » (le titre d’un de ses principaux ouvrages) et théorisé le concept de « valence différentielle des sexes » ; un principe universel qui conduit à penser le masculin comme supérieur au féminin.

 

De la lutte contre les stéréotypes à celle contre les violences sexuelles, les travaux de Françoise Héritier ont épousé ou guidé les combats féministes. Parmi ses mots qui resteront, ceux à lire dans un texte publié par Sciences et Avenir en 2012 : « C’est parce que l’Homme est un produit de la culture que, seul parmi les espèces animales, il pense avoir le droit de frapper ou de tuer des femmes dont il pense qu’elles sont à sa disposition ».

Françoise Héritier venait de publier Au gré des jours, dernier ouvrage d’une riche biographie. Dans un entretien donné début novembre au journal Le Monde, elle se réjouissait de la vague de témoignages sur les violences sexuelles née de l’affaire Weinstein :

« C’est ce qui nous a manqué depuis des millénaires : comprendre que nous n’étions pas toutes seules ! Les conséquences de ce mouvement peuvent être énormes. A condition de soulever non pas un coin mais l’intégralité du voile, de tirer tous les fils pour repenser la question du rapport entre les sexes, s’attaquer à ce statut de domination masculine et anéantir l’idée d’un désir masculin irrépressible. C’est un gigantesque chantier. »

https://twitter.com/EditriceOJacob/status/930758645910069248

 

 

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire