Gag : puisqu’il y a beaucoup de femmes…

CSOJ

Deux femmes sur huit participants dans une émission de débat, c’est “beaucoup” aux yeux de certains intervenants.


Grand moment vendredi soir sur le plateau de l’émission « ce soir ou jamais » sur France 2. Sujet du débat : « l’obsolescence programmée ». Une des invitées, Clémentine Autain vient de prendre pour exemple le renouvellement des vêtements. Un autre intervenant enchaîne : « puisqu’il y a beaucoup de femmes sur le plateau ». (ici à 30’) Beaucoup ? Deux femmes pour un plateau de 8 personnes font observer les deux femmes en question.

L’animateur de l’émission, Frédéric Taddeï, loin de souligner ce qui pourtant crève les yeux, va dans le sens de ceux qui voient “beaucoup” de femmes et…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php