Accueil International Dans le gouvernement turc, cherchez la femme

Dans le gouvernement turc, cherchez la femme

par La rédaction
gouvernement turc

Une seule et unique femme siège dans le nouveau gouvernement turc. Elles n’y ont jamais été plus de trois.


 

De justesse. En Turquie, le nouveau gouvernement, officialisé mardi 24 mai, n’est pas masculin à 100%. Seulement à… 96,3%. Sur les 27 ministres du nouveau gouvernement dirigé par Binali Yildirim, un fidèle du président Recep Tayyip Erdogan, une seule femme est en poste : Fatma Betül Sayan Kaya, en charge des Affaires sociales et de la Famille. Qui a dit alibi ?

 

Un petit pas en arrière, puisque le précédent gouvernement turc comptait… deux femmes. Pour 25 hommes. Mais en fait, le gouvernement turc n’a jamais compté plus de 3 femmes ministres, selon ce que relevait récemment le blog jamesinturkey.

Même si le président Erdogan, du parti islamique AKP, rejette l’idée d’égalité entre les femmes et les hommes (car la religion « a défini une position pour les femmes : la maternité ») la Turquie évite donc régulièrement, de justesse, d’entrer dans le cercle très fermé des gouvernements 100% masculins, fustigés en mars dernier par le Secrétaire général des Nations Unies. Un club que la nouvelle équipe dirigeante au Brésil n’a pas hésité à rejoindre.

Quant au Parlement turc, il avait atteint une proportion record de près de 18% de femmes élues en juin 2015 (97 sur 550). Notamment grâce au bon résultat du Parti démocratique du peuple (HDP) qui impose la parité dans ses statuts. Mais la dissolution du Parlement et le retour en force de l’AKP ont fait retomber cette proportion à 14,73%.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Bülent Arinç, le misogyne récidive

Avec le HDP, la parité émerge en Turquie

Le président turc n’accepte pas le concept d’égalité entre les femmes et les hommes

Pour Erdoğan, la contraception est une « trahison »

#sendeanlat : les Turques s’élèvent contre les violences

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire