Accueil Médias Grilles radio-télé : encore beaucoup de voix graves

Grilles radio-télé : encore beaucoup de voix graves

par Isabelle Germain

Le jeu de chaises musicales du mercato radio télé a été intense cette année. Mais à la fin, les plus grosses tranches d’infos sont pour les hommes.

À la radio, sur les tranches horaires d’information les plus écoutées, les voix seront graves cette année encore. La valse des présentateurs a été très mouvementée en cette rentrée avec Europe 1 qui a recruté des valeurs sûres pour remonter ses audiences. La radio du groupe Lagardère a ouvert le bal des matinales en débauchant Patrick Cohen de France Inter. Ce dernier animait la tranche d’information la plus écoutée. Sur France Inter, il est remplacé par un homme, Nicolas Demorand qui revient à un poste qu’il a déjà occupé. Dans la foulée, Hélène Jouan, qui assurait la revue de presse de France Inter, rejoint aussi Europe 1. Mais sur la radio publique, elle sera remplacée par un homme, Claude Askolovitch.

Pour succéder à Nicolas Demorand qui animait la tranche horaire 18-20 heures sur France Inter, c’est Fabienne Sintes qui a été appelée. Du coup, elle quitte la matinale de France Info qui se trouve désormais entre les mains de Bruce Toussaint.

Cohen, Demorand, Toussaint… Et dans les autres radios les plus écoutées ? Sur RTL, c’est toujours Yves Calvi qui anime la matinale et sur RMC, toujours Jean-Jacques Bourdin. Le matin, il faudra écouter France Inter pour entendre une femme mettre son grain de sel dans l’organisation de l’info puisqu’il est prévu que Léa Salamé forme un duo avec Nicolas Demorand, sans que l’on sache encore ce que cela signifie.

À la télévision en revanche, grande nouveauté en cette rentrée : ce n’est plus David Pujadas qui présentera le journal de 20 heures sur la principale chaîne de service public France 2, mais Anne-Sophie Lapix. La décision prise par la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, dans un souci de renouvellement avait été largement commentée bien avant les vacances. Une femme aux manettes d’un 20 heures important en semaine, c’est rare dans l’histoire de la télévision. Du coup David Pujadas arrive sur LCI, une chaîne d’information en continu qui doit prendre son envol maintenant qu’elle est en accès gratuit.

Comme l’an dernier (voir :Qui va causer dans le poste cette année ?), les voix et figures féminines seront discrètes côté information mais elles seront plus franches sur les tranches horaires de début d’après-midi, propices aux sujets intimes, psy ou consuméristes. Daphnée Burkï, qui animait « La Nouvelle édition » sur C8, émission d’information et de divertissement, ira sur France 2 en début d’après-midi pour présenter  « Je t’aime, etc. ». Elle sera aussi sur Europe 1 de 10 à 12 h avec une émission « vie quotidienne »  Autre arrivée remarquée sur RMC : celle de Maïtena Biraben, ex présentatrice du « Grand Journal » de Canal+, qui prendra les rênes d’un nouveau talk-show d’opinion sur l’actualité de 15h à 16h.

L’info pour eux, l’intime pour elles, les ondes radio-télé ne propagent pas la fin des stéréotypes.

 

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS

DOSSIER – FEMMES À L’ANTENNE

DOSSIER – STÉRÉOTYPES PARTOUT

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire