Accueil International Hillary Clinton, icône Twitter

Hillary Clinton, icône Twitter

par Isabelle Germain

@hillaryclintonEn s’installant avec humour sur le réseau social, la sénatrice ouvre les spéculations sur ses intentions présidentielle.


 

A peine arrivée sur Twitter, la peut-être future candidate à la primaire pour la Maison Blanche en 2016 fait un tabac. Plus de 300.000 « suiveurs » en quelques heures et une mini-bio pleine d’humour sur son compte @HillaryClinton : « Femme, maman, avocate, défenseure des femmes et des enfants, Sénatrice, Secrétaire d’Etat, auteure, propriétaire de chien, icône capillaire, aficionada des tailleurs-pantalons, briseuse de plafond de verre, à déterminer… »

Sa photo – seule, assise dans un avion, lunettes de soleil, smartphone à la main – contraste avec les deux premiers mots de sa bio… Son premier message s’adresse à deux internautes qui avaient créé des comptes parodiques: « Merci pour l’inspiration, maintenant je vais me débrouiller ». Une façon d’annoncer qu’elle ne va plus laisser les autres parler à sa place ?

En prenant la parole sans filtre sur le réseau social aux 140 caractères, Hillary Clinton reprend la main sur sa communication. Elle prend acte des messages qui la réduisent à une « icône capillaire » et « femme de ». En mélangeant messages saugrenus et en terminant par TBD – « to be determined» (à déterminer) – elle ouvre des perspectives. Celle qui était absente des réseaux sociaux lors de la primaire démocrate de 2008, face à un Barack Obama qui avait beaucoup misé sur le numérique, semble adresser un message. The Atlantic Wire, n’est pas loin de voir dans ce premier pas sur Twitter, l’annonce d’une candidature à la présidentielle.

La plus twitteuse des ministres françaises, Cécile Duflot, a ainsi salué cette arrivée : « Photo et bio de profil d’ @HillaryClinton : leçon de style twitterienne… #seconddegréetautodérision ».

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire