Accueil Médias Interdit de critiquer le foot ! Anne-Sophie Lapix en a fait l’expérience

Interdit de critiquer le foot ! Anne-Sophie Lapix en a fait l’expérience

par La rédaction

La présentatrice du journal de 20 heures de France 2 a osé prendre une distance amusée avec les héros du ballon rond. Attaquée, elle a fini par présenter des excuses sur les réseaux sociaux qui ne se sont pas calmés pour autant.

La fabrique des héros bat son plein en ce début de Coupe du monde. Des héros hommes qui jouent au foot. Alors quand la présentatrice du journal de 20 heures de France 2 ne cède pas à l’enthousiasme convenu, ça se passe très mal avec les supporters. Mercredi 13 juin elle a prononcé cette phrase en lançant un sujet  « La Coupe du monde débute demain, et on va pouvoir regarder des millionnaires courir après un ballon ». Le sujet qu’elle lançait était sur le thème « l’argent et le foot ».

Illico, la présentatrice a pris une avalanche d’insultes violentes sur Twitter. Malgré une tentative d’appel au calme plaidant « un peu d’humour », elle a fini par fermer son compte pour l’ouvrir seulement pour présenter des excuses. Une option plus sage que de tenter d’expliquer quoi que ce soir à des supporters contents d’eux.

Elle s’est excusé avec modération. A la manière des publicitaires ayant réalisé une pub sexiste qui s’excusent en général non pas pour ce qu’ils ont publié mais « … si des personnes ont été choquées ». Anne-Sophie Lapix écrit : « … Je suis désolée d’avoir suscité autant d’émotion… » 

https://twitter.com/aslapix/status/1007214764253155328

Malgré cet acte de contrition, les insultes ont continué de fuser sur twitter toujours aussi violentes. Des attaques contre la présentatrices du 20 heures mais aussi contre les personnes qui approuvaient sa gentille ironie. On ne touche pas au foot !

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS 

Un Neymar vaut 1 700 footballeuses

Les joueuses “méritent une part plus juste des revenus du football”

Mépris du football féminin sur France Inter

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

CHS 15 juin 2018 - 17:34

Moi j’ai pas de compte twittruc, je peux donc dire l’immensite du mépris que j’ėprouve pour les chaînes de télé et leurs troupeaux bêlants de journalistes qui n’ont que ça à faire tout l’été,nous faire chier 24h/24avec les deux trois biteriessportives dont deux exclusivement masculines. Mais bordel quelle bande de gros bourinset/ou bœufs journalistes et supporters, au secours quoi !

Répondre
CHS 15 juin 2018 - 20:00

Est-ce qu’un jour il serait possible de faire d’inventer des formes de sport saines, c’est-à-dire sans compétition ? Ça rend tout le monde débile, agressif jusqu’a La violence, ça pousse jusqu’aux amateurs (=les jeunes) au dopage pour la performance, et donc les jeunes adultes à la drogue pour supporter le monde du travail, bref la compétition c’est le mal, CQFD, y a qu’à regarder la télé pour le voir. Stop, pitié

Répondre

Laisser un commentaire