L’IVG en sursis en Espagne

par Arnaud Bihel

 Annoncée depuis un an, la nouvelle loi limitant l’accès à l’IVG devrait voir le jour le mois prochain.


 

Cela fait plus d’un an que le gouvernement espagnol annonce vouloir faire un sort à la loi de 2010, votée sous la précédente majorité socialiste, qui avait ouvert le droit à l’avortement en Espagne (Voir : « Recul sociétal » en Espagne sur l’IVG).

Cette fois cela semble être acquis ; le ministre de la Justice l’a confirmé lundi 2 septembre : la nouvelle loi sera présentée avant la fin du mois d’octobre. Elle sera conforme au « discours historique » du Parti Populaire, au pouvoir, et « défendra à la fois le droit à la vie et le droit des femmes », a déclaré Alberto Ruiz Gallardón.

Cette remise en cause du droit à l’avortement est vivement contestée en Espagne. La secrétaire générale adjointe du parti socialiste (PSOE), Elena Valenciano, a réagi ainsi aux propos du ministre : par « position historique » du PP, il faut entendre « préhistorique, macho, sexiste et ultracatholique ».

 

Lire aussi sur Les Nouvelle NEWS :

L’Espagne prête à revenir sur l’IVG ?

 

Partager cet article

1 commenter

Imeon 21 décembre 2013 - 15:02

ça fait mal au cœur..

Répondre

Répondre à Imeon Annuler la réponse