Accueil International Jacinda Ardern, Première ministre et enceinte. Tout simplement.

Jacinda Ardern, Première ministre et enceinte. Tout simplement.

par La rédaction

Jacinda Ardern lors de son investiture le 26 octobre 2017. Par Governor-General New Zealand (Appointment of the new Ministry) [CC BY 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0)], via Wikimedia Commons

La Première ministre de Nouvelle-Zélande annonce sa grossesse. « Je serai pas la première femme à travailler tout en ayant un bébé ».


 

C’était en août dernier. À peine élue à la tête du Parti travailliste en Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, 37 ans, se voyait interrogée à la télévision sur la compatibilité entre un futur rôle de Première ministre et d’éventuels souhaits de maternité.

« Il est totalement inacceptable en 2017 que des femmes aient à répondre à cette question dans le cadre professionnel », avait-elle rétorqué.

Deux mois plus tard, elle devenait effectivement Première ministre… avant d’annoncer sa grossesse, vendredi 19 janvier. Jacinda Ardern indique avoir appris cette nouvelle « inattendue » quelques jours seulement avant d’entrer en fonction.

Et elle n’entend pas changer quoi que ce soit. Jacinda Ardern compte « rester pleinement joignable et disponible » durant ses 6 semaines de congé maternité, durant lesquelles le vice-Premier ministre la suppléera.

« Je ne suis pas la première femme qui saura se montrer multitâche. Je serai pas la première femme à travailler tout en ayant un bébé », tient à rappeler Jacinda Ardern. Qui sera tout simplement « Première ministre et mère » tandis que son compagnon, le journaliste Clarke Gayford, sera un « père au foyer ».

 

Comme le note le New Zealand Herald, Jacinda Ardern ne sera pas la première femme à avoir un enfant tout dirigeant un gouvernement. Mais le précédent est déjà ancien : c’était en 1990. Il s’agissait de la Première ministre du Pakistan Benazir Bhutto.

 

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire