Jacinda Ardern, Première ministre et enceinte. Tout simplement.

par La rédaction

Jacinda Ardern lors de son investiture le 26 octobre 2017. Par Governor-General New Zealand (Appointment of the new Ministry) [CC BY 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0)], via Wikimedia Commons

La Première ministre de Nouvelle-Zélande annonce sa grossesse. « Je serai pas la première femme à travailler tout en ayant un bébé ».


 

C’était en août dernier. À peine élue à la tête du Parti travailliste en Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, 37 ans, se voyait interrogée à la télévision sur la compatibilité entre un futur rôle de Première ministre et d’éventuels souhaits de maternité.

« Il est totalement inacceptable en 2017 que des femmes aient à répondre à cette question dans le cadre professionnel », avait-elle rétorqué.

Deux mois plus tard, elle devenait effectivement Première ministre… avant d’annoncer sa grossesse, vendredi 19 janvier. Jacinda Ardern indique avoir appris cette nouvelle « inattendue » quelques jours seulement avant d’entrer en fonction.

Et elle n’entend pas changer quoi que ce soit. Jacinda Ardern compte « rester pleinement joignable et disponible » durant ses 6 semaines de congé maternité, durant lesquelles le vice-Premier ministre la suppléera.

« Je ne suis pas la première femme qui saura se montrer multitâche. Je serai pas la première femme à travailler tout en ayant un bébé », tient à rappeler Jacinda Ardern. Qui sera tout simplement « Première ministre et mère » tandis que son compagnon, le journaliste Clarke Gayford, sera un « père au foyer ».

 

Comme le note le New Zealand Herald, Jacinda Ardern ne sera pas la première femme à avoir un enfant tout dirigeant un gouvernement. Mais le précédent est déjà ancien : c’était en 1990. Il s’agissait de la Première ministre du Pakistan Benazir Bhutto.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?