Jamais autant de réfugiés depuis 18 ans

par La rédaction

Iraq

Fin 2012, plus de 45 millions de personnes dans le monde étaient déracinées. Les pays riches accueillent moins d’un réfugié sur cinq.


 

Les déplacements forcés de personnes n’ont jamais été aussi nombreux dans le monde depuis 18 ans. Dans son rapport statistique publié mercredi 19 juin, le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) dévoile « des chiffres véritablement alarmants »

Fin 2012, plus de 45,2 millions de personnes étaient déracinées, contre 42,5 millions fin 2011. Ce chiffre comprend 15,4 millions de réfugiés, 937 000 demandeurs d’asile et 28,8 millions de personnes forcées de fuir à l’intérieur des frontières de leur propre pays. Les femmes représentent 48% de ces déplacés, les mineurs 46%.

Les pays en développement accueillent plus de 8 réfugiés sur 10

Plus de la moitié des personnes déplacées proviennent de 5 pays : l’Afghanistan, la Somalie, l’Iraq, la Syrie et le Soudan. La crise en Syrie étant devenue « un nouveau facteur majeur de déplacement forcé dans le monde.

Le HCR en profite pour rappeler une évidence pourtant trop souvent ignorée : non, les pays riches n’accueillent pas toute la misère du monde. Au contraire,en matière d’accueil « l’écart entre pays riches et pays pauvres ne cesse de se creuser » : dans l’ensemble, les pays en développement abritent 81% des réfugiés dans le monde, contre 70% il y a dix ans.

 

Photo : UNHCR / B. Sokol. Le camp Domiz, au Kurdistan irakien, héberge des milliers de réfugiés syriens.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?