JO : la mascotte « clito-phrygien » qui met de bonne humeur !

par La rédaction

Les mascottes des prochains Jeux Olympiques veulent représenter le bonnet phrygien mais la ressemblance avec un clitoris fait beaucoup rire.

La mascotte des JO et un clito géant installé le 8 mars 2021 (photo : Gang du Clito/Simone Media)

Enfin une vague de bonne humeur sur les réseaux sociaux. Le dévoilement, lundi 14 novembre, de la paire de mascottes qui incarnera les Jeux olympiques de Paris en 2024, a déclenché un énorme éclat de rire en ligne. Les deux peluches de couleur rouge, ornées de bleu et de blanc représentent le bonnet phrygien et sont appelées Phryge Olympique et la Phryge Paralympique.

Et, pendant que Tony Estanguet, président du comité d’organisation des JO de Paris, déroulait son discours de présentation des mascottes sur France2, sur les réseaux sociaux, les images des récentes campagnes pour faire mieux connaître le clitoris déferlaient, faisant un parallèle saisissant.

Tony Estanguet expliquait que le bonnet phrygien est « connu dans le monde entier », qu’il « est présent dans l’art, dans les mairies, sur les timbres », et lâchait la punch line qui devait être reprise partout : « On a eu envie de se démarquer et de ne pas choisir un animal mais un idéal. »

Mais pendant qu’il parlait, « l’idéal à la place de l’animal » qui déferlait sur les réseaux sociaux n’était pas l’idéal incarné par le bonnet phrygien mais l’idéal féministe incarné par la mise en visibilité du clitoris, trop longtemps caché par les discours dominants sur la sexualité et le plaisir masculin.

Lire : MANUELS SCOLAIRES : OÙ EST LE CLITO ?

L’historienne féministe Mathilde Larrere l’a rebaptisé « Clito phrygien »

Beaucoup ont associé la photo du clitoris géant installé par Le Gang du Clito sur la place du Trocadéro à Paris le 8 mars 2021 (journée internationale des Droits des femmes).

Et bien sûr, les commentaires y sont allés sur l’air de « C’est bien la première fois que des mecs reconnaissent un clito et rien que pour ça je valide ces mascottes »  (@MissAugine). ou encore : «Trouver le clito, un sport olympique !» #ViveLaFrance (@_Margal)

Sur France Culture ce mardi matin, Guillaume Erner voyait dans ce symbole « l’hommage de la France au sport féminin. Une première, puisqu’en plaçant ces jeux olympiques sous l’autorité de cet organe notre pays fait une annonce forte : la testostérone est superflue, elle peut être reléguée au second plan dans une compétition sportive, le sport féminin a désormais toute sa place, du vélo jusqu’au foot… »

Lire aussi dans Les Nouvelles News

LE CLITORIS SUR FRANCE INTER, UNE RÉVOLUTION

2017 : L’ANNÉE OÙ LE MUR D’INDIFFÉRENCE EST TOMBÉ

ÉDUCATION À LA SEXUALITÉ : LE DÉFENSEUR DES DROITS DÉNONCE LES LACUNES DE L’ÉDUCATION NATIONALE

OUI, LES ÉTUDES DE GENRE SONT NÉCESSAIRES. NON, LA « THÉORIE DU GENRE » N’EXISTE PAS

LE CLIP CLIT À NOUVEAU CENSURÉ PAR YOUTUBE (ET À NOUVEAU REPUBLIÉ)

Partager cet article

Laisser un commentaire