La justice démunie face à la corruption

Transparence International France déplore, dans un rapport, le manque de moyens et d’indépendance dont dispose la justice française pour lutter contre la corruption. Signe d’une « désaffection institutionnelle pour le traitement des grandes affaires ».


Ou la France est un pays très vertueux, ou sa justice financière fonctionne mal. Seules 2 condamnations mineures ont été prononcées à ce jour au titre de la Convention sur la corruption d’agents publics étrangers, entrée en vigueur il y a dix ans. Dans le même temps, l’Allemagne a prononcé 42 condamnations, les Etats-Unis 88.

Ce sont bien d’autres exemples et chiffres semblables que la branche française de l’organisation anticorruption Tranparence International (TI France)…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php