Accueil Politique L’Etat se retire du capital de Skyrock

L’Etat se retire du capital de Skyrock

par Isabelle Germain

Entré en 2011 au capital de Skyrock, une radio dans laquelle les filles sont inaudibles, l’Etat s’est finalement désengagé. Perdant quelques plumes au passage.


Fin 2011, dans des circonstances particulières, l’Etat entrait au capital de la radio pour jeunes Skyrock. Il vient d’en sortir. Le Fonds Stratégique d’Investissement (FSI), fonds souverain français désormais englobé dans la Banque Publique d’Investissement (BPI) a discrètement revendu ses parts à l’ex France-Télécom, Orange, qui acquiert 14,6% de plus dans l’activité internet de la radio (sa part se porte désormais à 48,75 %). Mauvaise affaire pour l’Etat qui vend 5,1 millions d’euros ce qu’il avait acheté 6 millions.

Il s’agissait à l’époque de sauver le PDG de la radio, Pierre Bellanger, ami de Nicolas Sarkozy, qui était en conflit avec son actionnaire principal, le fonds d’investissement Axa Private Equity auquel il avait cédé 70% du capital de son groupe en 2006. Le fonds souhaitait l’évincer de la direction de la radio dont la rentabilité s’émoussait. Pierre Bellanger avait alors organisé une vaste entreprise médiatique de soutien, dormant plusieurs nuits dans son bureau et demandant à de nombreux politiques de l’aider. Rama Yade, Laurent Wauquiez, Rachida Dati ou encore Xavier Bertrand avaient par exemple soutenu le patron de Skyrock, au micro de la station. Le 22 avril 2011, Pierre Bellanger avait lui-même remercié « les pouvoirs publics » sur son antenne. L’entourage du président de la République justifiait l’investissement en expliquant que Skyrock était un bon moyen de s’adresser aux jeunes.

Des jeunes et des stéréotypes

Mais quels jeunes, pour diffuser quels stéréotypes ? Le rapport sur l’image des femmes dans les médias en 2011 signalait par exemple que 93 % du temps de parole à l’antenne revenait aux hommes. Une vision particulière de la démocratie…
Et ce n’était pas la première fois que l’Etat se montrait généreux avec Skyrock. En 2010, 1 million d’euros avaient déjà été confiés au patron de l’antenne, pour diffuser des messages gouvernementaux en direction des jeunes via internet.
Au même moment, l’homme était en procès pour « corruption de mineure » et a été condamné le 5 février 2010 à trois ans de prison avec sursis et 50.000 euros d’amende.

Reste à savoir si la sortie de Skyrock a été décidée par les anciennes équipes du FSI ou par la nouvelle équipe de la BPI comme le rapporte BFM Business. Le FSI a exercé son option de sortie à la mi-janvier 2013, en pleine période de transition entre les deux équipes.

Toujours est-il que cet épisode pénalise l’ensemble des médias puisque le nouveau directeur général de la BPI Nicolas Dufourcq a prudemment fait inscrire dans la doctrine de la BPI qu’elle exclut tout investissement dans « les organes de presse d’opinion et les instituts de sondage ».

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS

Pierre Bellanger, Skyrock et l’élimination d’infos

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

3 commentaires

Claude 4 novembre 2013 - 10:51

Bravo aux Nouvelles News pour votre clairvoyance et votre opiniâtreté la vérité apparaît toujours (il lui faut souvent du temps)!!

Répondre
isabelle germain 4 novembre 2013 - 13:12

« Claude »
Bravo aux Nouvelles News pour votre clairvoyance et votre opiniâtreté la vérité apparaît toujours (il lui faut souvent du temps)!!

Merci Claude 🙂
Orange a quand même l’Etat pour actionnaire mais c’est un moindre mal

Répondre
ben ammar 5 novembre 2013 - 06:42

On se rend compte que tous les rapper sont des fonctionnaire!

Répondre

Laisser un commentaire