Accueil Politique « Monsieur la député » Accoyer

« Monsieur la député » Accoyer

par Isabelle Germain

Cécile Duflot pourrait appeler « Monsieur la député » ceux qui l’appellent « Madame le ministre ».


 

Décidément, l’Assemblée nationale a du mal à accepter de se féminiser ! Et c’est encore Cécile Duflot qui s’expose à la critique en rappelant au député Bernard Accoyer qu’il doit l’appeler « Madame LA ministre », faute de quoi elle se verra dans l’obligation de l’appeler « monsieur LA député ».

Selon une dépêche AFP qui voit là une « petite escarmouche », la ministre du Logement s’est permis ce rappel grammatical à l’issue de sa réponse à l’ancien président de l’Assemblée nationale. Bernard Accoyer l’accusait de vouloir  « … faire de la France le seul pays où l’on condamnerait nos compatriotes à rester locataires toute leur vie… » en l’interpellant par un insistant « Madame LE ministre ». (La vidéo est visible ici).

Ce n’est pas la première fois que Cécile Duflot tente de faire barrage au sexisme sur les bancs de l’Assemblée. En juillet elle avait répondu avec ironie aux sifflets accompagnant son apparition en robe à fleurs au micro de l’Assemblée.

Depuis 1984, plusieurs textes de loi ont tenté d’instaurer la féminisation des titres et fonctions parce que – comme l’explique l’écrivaine Benoîte Groult – féminiser, c’est légitimer la place des femmes à tous les niveaux de responsabilité…. Pas si anodin qu’on veut bien le dire.

 

Lire aussi :

EELV fustige le paternalisme lubrique à l’Assemblée

« Madame la Ministre », une incongruité ?

Petite tape sur les fesses d’une ministre

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

3 commentaires

Euterpe 26 septembre 2012 - 17:54

En plus Accoyer fait un geste qui a l’air de vouloir lui dire de s’écraser ! Ce type est vraiment un fossile sorti de la préhistoire.

Répondre
Aude 28 septembre 2012 - 08:10

Imaginons qu’il ai raison, et que la langue française ne veuille pas féminiser les professions de ce type (président, ministre, et caetera)
Il n’en reste pas moins que Accoyer doit le respect à Cécile DUFLOT (déjà parce qu’elle a une fonction supérieure à la sienne, et en plus parce que … ben c’est un être humain quoi, pas un chien)
Et dans la vidéo on voit qu’il est méprisant dans ses gestes, et son regard …
Mais pourquoi les gens votent encore pour lui … J’ai parfois honte de ma Haute-Savoie natale

Répondre
Eliane 28 septembre 2012 - 09:54

« Aude »
Imaginons qu’il ai raison, et que la langue française ne veuille pas féminiser les professions de ce type (président, ministre, et caetera)
Il n’en reste pas moins que Accoyer doit le respect à Cécile DUFLOT (déjà parce qu’elle a une fonction supérieure à la sienne, et en plus parce que … ben c’est un être humain quoi, pas un chien)
Et dans la vidéo on voit qu’il est méprisant dans ses gestes, et son regard …
Mais pourquoi les gens votent encore pour lui … J’ai parfois honte de ma Haute-Savoie natale

Même un chien doit avoir droit au respect : Ni sexisme, ni spécisme !

Répondre

Laisser un commentaire