Accueil CultureScience La Fondation Jérôme-Lejeune fait taire Marthe Gautier

La Fondation Jérôme-Lejeune fait taire Marthe Gautier

par Arnaud Bihel

La découvreuse de la trisomie 21 doit rester dans l’ombre : la Fondation Jérôme-Lejeune ne veut pas de cette femme dans son histoire.


 

Nicolas Chevassus-au-Louis, dans Le Monde, et Sylvestre Huet, dans Libération, racontent comment la Fondation Jérôme-Lejeune cherche à faire taire Marthe Gautier, l’une des découvreuses de l’anomalie chromosomique responsable de la trisomie 21, en 1959.

Le 31 janvier, l’organisation des Assises de la génétique médicale et humaine, sous la menace d’huissiers mandatés par la Fondation, a annulé une conférence que devait prononcer Marthe Gautier, 88 ans, sur cette découverte .

Marthe Gautier a déjà raconté (comme ici en 2009) comment elle avait à l’époque été mise à l’écart par le Professeur Turpin, chef du service où elle travaillait, et Jérôme Lejeune. Ce dernier en particulier s’était arrogé les honneurs de la découverte, et la Fondation qui porte son nom (Jérôme Lejeune est décédé en 1994) refuse toujours que Marthe Gautier remette en cause son histoire.

Dans les années 1970, Jérôme Lejeune était aussi entré en campagne contre le droit à l’avortement. La Fondation Jérome-Lejeune poursuit aujourd’hui cette croisade anti-IVG, désormais étendue à la lutte contre la pseudo-« théorie du genre ». Sa directrice de la communication n’est autre que Ludovine de la Rochère, figure de proue de la « manif pour tous ». Il y a un an, le Jury de Déontologie Publicitaire avertissait du caractère mensonger de la campagne de communication de la Fondation « pour la défense de l’embryon » (Voir : La communication trompeuse de la fondation « pro-vie »)

L’annulation de la conférence a eu non seulement pour effet de réduire une nouvelle fois Marthe Gautier au silence, mais aussi de la renvoyer dans l’ombre. C’est en catimini qu’elle a reçu le grand prix de la Société française de génétique humaine. Sylvestre Huet s’indigne de cette frilosité :

« En ces temps où la réaction la plus obtuse manifeste sur fonds de rumeurs contre l’enseignement de l’égalité entre les sexes à l’école, où la droite espagnole veut mettre au pas les femmes en pénalisant l’IVG, les organisateurs des Assises auraient été mieux inspirés de manifester un vif soutien à Marthe Gautier. »

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

cih 4 février 2014 - 12:16

merci bcp pour cet article très instructif sur comment on « construit » l’histoire des uns en détruisant celle des autrEs.

Répondre

Laisser un commentaire